GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste »


  30 Octobre      16        Politique (13106),

   

Nations-Unies (New York), 30/10/2020 (MAP) – Les Etats-Unis ont réaffirmé, vendredi suite à l’adoption de la résolution 2548 du Conseil de sécurité de l’ONU sur le Sahara marocain, que l’initiative marocaine d’autonomie est « sérieuse, crédible et réaliste » pour la règlement de ce différend régional.

« Nous considérons le plan marocain d’autonomie comme sérieux, crédible et réaliste, et il représente une approche potentielle pour satisfaire les aspirations » de la population du Sahara pour gérer ses affaires locales « dans la paix et la dignité », a souligné la délégation américaine à l’ONU dans son explication de vote sur cette résolution.

Les Etats-Unis ont également réitéré leur appel aux parties concernées par ce différend régional à « démontrer leur attachement à une solution politique réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis, en reprenant les négociations sans conditions préalables et de bonne foi », soulignant que « les positions pré-établies ne doivent pas faire obstacle au progrès » du processus politique mené sous les auspices exclusifs des Nations-Unies.

La délégation américaine a également émis l’espoir que « l’ensemble des parties respecteront leurs obligations au titre du cessez-le-feu, coopéreront pleinement avec la MINURSO et s’abstiendront de toute action qui pourrait déstabiliser la situation ou menacer le processus onusien ».

« Nous appelons toutes les parties à faire preuve de retenue, en particulier à la lumière des récents événements à Guerguerat – qui constituent une menace pour la paix et la stabilité dans la région – et de l’augmentation générale des violations soulignées dans le dernier rapport du Secrétaire général » de l’ONU, a souligné la délégation américaine, en allusion directe aux provocations et aux violations commises par le polisario et ses milices dans la zone tampon de Guerguerat et à l’Est du dispositif de défense au Sahara marocain.

Et d’avertir à cet égard que « des changements unilatéraux du statu quo sur le terrain ne nous aideront pas à parvenir à une solution durable et pacifique » à ce différend régional.

Dans sa résolution 2548, le Conseil de sécurité a décidé de proroger pour une année le mandat de la MINURSO, tout en consacrant, une fois de plus, la prééminence de l’initiative marocaine d’autonomie pour résoudre le conflit artificiel autour du Sahara marocain.

Dans ce texte, l’instance exécutive des Nations-Unies a conforté, pour la quatorzième année de suite, la prééminence de l’initiative d’autonomie, présentée par le Royaume le 11 avril 2007, en se félicitant des efforts « sérieux et crédibles » du Maroc, incarnés par l’initiative d’autonomie.

Dans la même catégorie