AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

Les scolaires nigériens commémorent le 31e anniversaire des évènements du 9 février 1990


  9 Février      14        Société (29553),

   

NIAMEY, 9 févr. (ANP) – Les étudiants et collégiens du Niger  sous la houlette de l’Union des Scolaires Nigériens (USN), commémorent ce mardi 9 février 2021, le 31e anniversaire des évènements tragiques ayant entrainé la mort de trois des leurs le 9 février 1990, tombés sous les balles des Forces de l’ordre.

Alio Nahanchi, Issaka Kaina et Abdou Mamane Saguir sont morts sous les balles, le vendredi 9 février 1990, alors qu’ils réclamaient l’amélioration de leurs conditions de vie, d’études et plus de démocratie.

Les revendications des étudiants étaient, entre autres, la reconnaissance juridique de l’Union des scolaires nigériens (USN), l’annulation du projet Education III (double flux), l’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants et scolaires.

Depuis lors, les scolaires nigériens continuent à réclamer chaque année,  justice pour tous les martyrs de l’USN qui se sont sacrifiés pour l’avènement de la démocratie multipartite au Niger.

A l’occasion de cette commémoration, plusieurs activités  sportives et culturelles ainsi que des conférences sur diverses thématiques ayant trait à la démocratie et à l’Etat de droit, les problèmes de l’école nigérienne, sont prévues.

La plus importante activité reste la visite et le recueillement sur les tombes des trois scolaires tués au niveau du cimetière musulman de Niamey où des prières sont dites pour le repos de leurs âmes.

Dans la même catégorie