GNA Patients stranded at the Ho Teaching Hospital GNA Wassa-East District Assembly Awards People With Disabilities GNA UNFPA to support youth empowerment in Volta Region GNA The first ever major and competitive marathon to hit the Western Region. GNA Amoah and Ntumi crown 2019 SWAG Weightlifters of the Year GNA Henrietta Armah and Addo win SWAG Taekwondo Athlete of the Year GNA FIFA President expresses condolences and support to accident victims GNA Executive Council of GFA donates monthly allowance to accident victims APS COUPE ABUSIVE DE BOIS : UN ACTEUR LOCAL PRÔNE L’IMPLICATION DES COMMUNAUTÉS DANS LA LUTTE CONTRE CE PHÉNOMÈNE APS COVID-19 : 21 NOUVELLES CONTAMINATIONS ET 163 PATIENTS GUÉRIS

Ouverture à Bondoukou d’une enquête publique relative au projet de construction d’un centre artisanal à Walékéï


  4 Septembre      10        Société (22912),

   

ABIDJAN, 04 sept 2020 (AIP) – Le préfet de la région du Gontougo et du département de Bondoukou, Sory Sangaré a procédé, jeudi 03 septembre 2020, à l’ouverture d’une enquête publique relative au projet de construction d’un centre artisanal moderne à Wélékéï, localité dans la commune de Bondoukou (Nord-est).

Cette enquête qui intervient après l’Etude d’impact environnemental et social (EIES) vise à recueillir pendant 14 jours, les préoccupations et avis des populations impactées par ce projet de construction qui intégrera un centre de formation aux métiers de l’artisanat destiné aux jeunes du département de Bondoukou.

Selon le chargé d’étude au cabinet ENVITECH.CI, Traoré Mohamed, L’EIES permet d’éclairer les différentes parties prenantes sur les contraintes environnementales et sociales liées à ce projet. Il a indiqué que son cabinet a été mandaté par le ministère de l’Artisanat pour réaliser cette étude conformément aux termes de références élaborés par l’Agence nationale de l’environnement (ANDE).

Pour le chargé d’étude, ce projet aura des impacts positifs, notamment, la création d’emploi, la promotion de l’art et la valorisation de la culture dans le département ainsi que l’augmentation du nombre de touristes qui permettra de verser des taxes à l’Etat de Côte d’Ivoire.

M. Traoré a fait savoir que le futur centre artisanal comprendra 10 corps de métiers et vise à améliorer l’environnement du dispositif d’apprentissage de formation continue et de la vente des produits artisanaux ainsi qu’à renforcer la capacité technique et managériale des entreprises artisanales et des artisans.

(AIP)

zaar/ask

Dans la même catégorie