AGP Gabon/Agriculture: Les ministres de la CEEAC en conclave à Libreville AGP Gabon/Education: La CONASYSED réclame les travaux du dialogue social AGP Gabon: Les centrales syndicales des agents publics lancent un mouvement d’humeur MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : un mort et des blessés dans des affrontements MAP Hausse de 51% des engagements de la BAD en faveur des Etats fragiles sur 2014-2019 MAP Gabon : découverte des plus hautes mangroves du monde atteignant 60 mètres ANP Lancement des travaux de construction de la cimenterie de Kao : Concrétisation d’un projet longtemps attendu ! APS LES CHANTIERS DE L’OMVG RÉALISÉS À 95 % À KAOLACK (SG) APS MATAR BÂ PARTICIPE À UN SOMMET INTERNATIONAL SUR LA LUTTE CONTRE LE DOPAGE GNA UN 75th Anniversary: Time for sober reflection

Rencontre Annuelle des Cadres du Ministère de la Communication à Tahoua : Les médias publics face aux défis de l’heure


  28 Septembre      3        Politique (12046),

   

Tahoua, 28 sept(ANP)-Le Ministre de la Communication M. Habi Mahamadou Salissou a présidé, ce lundi 28 septembre 2020, la cérémonie d’ouverture des travaux de la rencontre annuelle des cadres du Ministère de la Communication à l’hôtel de ville de Tahoua.

Le thème retenu cette année est « La Communication face aux défis de l’heure: opportunités et perspectives pour le secteur public’’.

Cette rencontre regroupe les cadres du ministère et les structures publiques sous tutelle et va débattre des thématiques telles que ‘’un aperçu général sur la politique nationale de la communication pour le développement et nouvelles perspectives’’, ‘’l’ANP à l’épreuve de la mise en œuvre de son plan de réhabilitation’’.

Les participants débattront également des thèmes tels que ‘’l’IFTIC : Offre de formation : défis et perspectives’’, ‘’l’ONEP: face aux enjeux de son autonomisation’’, ‘’l’AND et l’ORTN dans le contexte de la TNT: enjeux et perspectives’’, et ‘’les radios communautaires : mission, état de lieux et perspectives entre autres’’.

Dans son allocation, le Ministre de la Communication a soutenu que « ces grandes retrouvailles annuelles, que nous voulons désormais permanentes, constituent un cadre d’échanges d’expériences, de suivi et d’évaluation de nos activités, nous permettant de faire la situation de leur mise en œuvre, tout en capitalisant ce qui a pu marcher et en réorienteront, au besoin, ce qui doit l’être, en vue de faciliter l’atteinte de nos résultats’’.

Il a souligné que le rendez-vous de 2020 à Tahoua vise principalement à ‘’proposer des solutions permettant au secteur de la Communication d’améliorer sa contribution à la mise en œuvre du programme de renaissance du Niger, initié par le président de la République’’.

Le Ministre a rendu, à cette occasion, un hommage mérité aux précurseurs de ce genre de rencontres et félicité ‘’ceux qui de nos jours encore, continuent à apporter leurs précieux concours pour l’avènement d’une communication véritable au service du développement du Niger’’.

Abordant le thème choisi pour cette rencontre, le Ministre Habi Mahamadou Salissou a affirmé que ‘’il nous interpelle et nous rappelle le rôle combien important que nous sommes appelés à jouer, particulièrement dans un contexte spécifique de l’évolution du secteur’’.

Il a, par ailleurs, exprimé sa compassion et sa solidarité aux victimes des inondations et aux soldats tombés sur le champ d’honneur à cause des attaques des terroristes.

Quant au gouverneur de la région de Tahoua, , M. Abdourahamane Moussa, il a indiqué que « c’est avec un sentiment d’une joie immense, un réel plaisir et un insigne honneur’’ qu’il prend la parole pour ‘’souhaiter la chaleureuse et cordiale bienvenue et un agréable séjour à Tahoua, prestigieuse capitale de l’Ader, à Monsieur le Ministre de la Communication, à l’illustre délégation qui vous accompagne et à l’ensemble des participants qui ont bien voulu rehausser de leur présence l’éclat de cette importante rencontre’’.

Il a, enfin, rappelé les efforts faits par le gouvernement pour impulser une nouvelle dynamique de modernisation des organes de communication du Niger.

Les travaux de cette rencontre dureront deux jours, indique-t-on.

Dans la même catégorie