ANP Zinder : 60% du cheptel vacciné dans la région, selon le Directeur régional de l’Elevage LINA Health Ministry To Launch J &J Vaccine August 5, As US Donates 302,400 Doses APS LES GUIDES TOURISTIQUES SOUHAITENT LEUR IMPLICATION DANS LA PROMOTION DE LA DESTINATION SÉNÉGAL GNA Government releases GHS 260 million for payment of fertilizer companies Inforpress Praia: Adolescente desaparecido e familiares acusam autoridades de falta de colaboração na busca GNA Ronidany set to create biggest residential hub in Ghana GNA MTN launches 2021 MoMo Month, calls for utilisation of payment platforms GNA Collins Dauda, four others granted bail in $200 Saglemi Housing Project Scandal GNA Court remands man over robbery ABP Société / Des agriculteurs de Banikoara sommés de respecter les couloirs de passage des animaux du corridor Banikoara-Kandi

UN PROJET DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES LANCÉ À SÉDHIOU


  20 Octobre      27        Société (34678),

   

Sedhiou, 20 oct (APS) – Un programme de lutte contre les violences faites aux filles a été lancé ce mardi à Sédhiou (sud) à l’initiative de l’Association pour le développement du ‘’Gabou’’ et d’OSIWA, a constaté l’APS.

Ce projet consacré notamment à la lutte contre les grossesses non désirées, les mariages précoces des filles et les mutilations génitales féminines a été lancé au cours d’une cérémonie organisée à l’hôtel de ville de Sédhiou.

Ce projet va se décliner à travers une série d’activités de mobilisation sociale, de sensibilisation et de plaidoyer pour le respect des droits humains, a-t-on appris lors de la cérémonie de lancement.

Les initiateurs ont évoqué des tournées de sensibilisation, des séances de discussion dans les écoles, un renforcement du dialogue et des mécanismes de communication, des causeries sur les mutilations génitales féminines (MGF), et une ’assistance psychologique et médicale aux victimes.

‘’L’Association pour le développement du Gabou en est à sa troisième année consécutive de partenariat avec la fondation OSIWA dans la mise en œuvre du projet des droits humains’’, a rappelé Moussa Dramé, son président.

Dans la même catégorie