MAP UN Environment Assembly, As Universal As Values it Defends (Minister) MAP UN-Environment: Minister Benali Chairs Launching of ‘Al-Mizan: A Covenant for the Earth’ Initiative MAP Morocco’s Army Assists 85 Sub-Saharan Would-Be Migrants GNA 13th African Games LOC assures transparency for $48 million operational expenses GNA President Akufo-Addo to unveil football policy to turn around fortunes GNA SONA 2024: Our Black Stars will rise again-President Akufo-Addo assures  GNA SONA 2024: President hails ‘incredible’ Black Queens performance in WAFCON, Olympic Games qualifiers  GNA Government committed to improving cinema industry- Prez GNA Gold for Oil policy reduces forex pressures significantly-Pres. Akufo Addo GNA Major macroeconomic indicators pointing right direction

L’abbé Brice Ndong Assoumou, seul gabonais prêtre et étudiant en médecine à Ouagadougou


  1 Septembre      63        Innovation (5637),

   

 

Libreville, 1er Septembre (AGP) – Originaire de Bitam, dans la province du Woleu-Ntem (Nord), l’abbé Brice Ndong Assoumou est un gabonais en mission d’étude au Burkina-Faso où il allie formation en médecine et sa profession de prêtre à l’église catholique.

Fils de feu Assoumou Abessolo Edzang Jean Hilaire, ancien chef de quartier de Plaine-Orety, dans le deuxième arrondissement de la commune de Libreville, l’abbé Brice Ndong Assoumou séjourne en terre burkinabè depuis huit ans, date à laquelle, il est envoyé en mission d’études par le diocèse d’Oyem auquel il appartient et sous la volonté de son Dieu et du père évêque, Mgr Jean Vincent Ondo.

Prêtre de Jésus-Christ depuis le 26 juin 2010, ce compatriote est accessoirement Ethicien et Epistémologue de formation, licencié en théologie et actuellement doctorant en médecine à la faculté des sciences de la santé de l’Université Saint Thomas d’Aquin à Ouagadougou au Burkina Faso où il officie également dans de nombreuses paroisses.

«Je ne suis pas dans une église précise, mais dans un centre de formation pour la pédagogie et la pastorale (CFPP). Toutefois, je célèbre les messes à la paroisse Saint-Pierre de Gounghin et chaque samedi à la polycommunauté des Sœurs de Notre Dame du Perpétuel secours. Je ne sais pas pour combien de temps je serai encore à Ouagadougou», a-t-il déclaré.

Exceptées les trois années pastorales vécues à la Paroisse Sacré Cœur de Bitam et au sein de la Commission Diocésaine de Liturgie, le parcours de l’abbé Brice Ndong Assoumou se confond dans ce qu’il appelle «Mission d’études». En effet depuis son baccalauréat série D, obtenu en 2003 au Gabon, ce jeune compatriote âgé d’une trentaine d’années a déjà successivement été inscrit dans 4 universités pour différentes missions d’études jusqu’à ce jour.

A la question de savoir comment est née sa foi, l’abbé Brice Ndong Assoumou affirme : «J’ignore comment est née ma foi. Toutefois, je sais que depuis mon enfance l’amour que j’ai de la Vierge Marie m’a été transmis par mon adorable mère qui est, rappelons-le, protestante. Et c’est à partir de Marie que j’ai connu son Fils, Jésus-Christ, mon seul Sauveur et mon Dieu. Le rapport harmonieux en moi entre la fides qua (l’acte de croire) et la fides quae (le contenu de la foi) n’est qu’un fruit tardif de l’adéquation entre mon éducation et ma culture».

Seul prêtre gabonais au Burkina-Faso, l’abbé Brice Ndong Assoumou est très disponible et est au service des fidèles. Il vit avec un emploi du temps très chargé ponctué par les messes, les tours à l’hôpital.

Dans la même catégorie