AIP Burkina/ Jeux olympiques : Marie-Josée Ta Lou réalise le meilleur record africain dans la série des 100m AIB Tokyo 2021 : 14 athlètes de quatre pays africains écartés des jeux olympiques GNA Deputy DG of NSA commends Ghana Wrestling Association’s President GNA Ghana’s female boxer to fight WIBA Youth World Championship in the UK GNA Asoka GH and Bukom Vampire ready for fierce battles in the “The Armwrestling Supermatch” on Saturday. ACP Célébration du 60ème anniversaire du jumelage entre la ville de Liège et de Lubumbashi ACP La RDC réitère son engagement à accroître le budget du secteur de l’EPST à  hauteur de 22 % du budget national ACP L’état de siège ne doit pas être un alibi pour violer massivement les droits-humains, selon   Me Fabrice Pwela ACP Le directeur de Transco Backson John Bongi suspendu ACP Le Chef de l’Etat reçoit les représentants des partenaires traditionnels de la RDC

Afrique : 6 millions USD de Google pour les startups et l’entrepreneuriat féminin


  23 Juin      16        LeaderShip Feminin (326),

   

Abidjan, 23/06/2021 (MAP) – Le géant américain de l’internet « Google » projette de décaisser 6 millions de dollars US, soit environ 3,3 milliards FCFA, pour appuyer les startups et l’entrepreneuriat féminin en Afrique.

Cette enveloppe prendra la forme d’un fonds dénommé ‘’Black Founders Fund » et d’une subvention, avec 3 millions de dollars pour chacune de ses initiatives, expliquent des médias ouest-africains.

Le « Black Founders Fund » va bénéficier à 50 startups africaines qui recevront 100.000 dollars, soit 55 millions FCFA, en numéraire et 220.000 dollars, soit 121 millions FCFA, en crédit Google Cloud et Ad Grants, ainsi qu’un mentorat et un accompagnement technique.

S’agissant de la subvention, elle sera allouée à la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Il est ainsi prévu une formation de 5.000 femmes, à laquelle s’ajoutera le financement d’activités de 500 d’entre elles détenant des entreprises informelles dans des communautés rurales et à faible revenu au Nigeria, en Afrique du Sud, au Kenya et dans certains pays francophones.

Les inscriptions pour bénéficier du « Black Founders Fund » se sont ouvertes mardi sur la plateforme google/BFFAfrica pour s’achever le 7 juillet prochain.

Dans la même catégorie