APS MBOUR : UN POSTE DE SANTÉ INAUGURÉ À MBOUROKH CISSÉ APS LE SÉNÉGAL DANS UNE LOGIQUE DE RÉDUCTION DES BATEAUX DE PÊCHE (MINISTRE) APS ALIOUNE NDOYE CONFIRME LE GEL DE L’INSTALLATION DE NOUVELLES USINES DE FARINE DE POISSON AIP L’inventaire forestier et faunique national présente ses résultats le 29 juin AIP Anne Ouloto engage les DRH à œuvrer pour une bonne gestion des ressources humaines AIP Modernisation de la riziculture pour un objectif d’un million de tonnes de paddy par an dans le Denguélé AIP Le ministre gouverneur Gaoussou Touré heureux de sa nouvelle mission d’agent de développement local APS LOMPOUL : DES PÊCHEURS VICTIMES DE BATEAUX DE PÊCHE ILLICITE DÉDOMMAGÉS DES DÉGÂTS SUBIS APS COUPE ARABE : « LES LIONCEAUX ONT MONTRÉ DE GRANDES QUALITÉS » (MALICK DAFF) AIP Une opération d’enrôlement à la CMU lancée à Korhogo

Côte d’Ivoire-AIP/ La Fondation Houphouët-Boigny forme la jeunesse de Gagnoa à la prévention des conflits


  21 Août      27        Leadership Africain (127), Société (33369),

   

Gagnoa, 21 août 2020 (AIP)- La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix, a organisé jeudi 20 août 2020 à Gagnoa, un atelier de renforcement des capacités d’une quarantaine de personnes issues des associations de jeunes et de femmes en matière de lutte contre les discours de haine et la prévention des conflits.

L’objectif est de créer une chaîne de relais pour disséminer le message de paix au sein des familles, des associations, des communautés, des quartiers et villages, afin que de considérer les élections comme un jeu.

« Ils doivent détruire en eux la haine et les problèmes de querelles », a expliqué un chercheur réformateur à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, Yah Kouakou Jérôme.

Les bénéficiaires de la formation devront avoir une compréhension commune de la définition des discours de haine, renforcer leurs capacités à identifier et à répondre aux discours d’incitation à la haine et aux fausses informations, mais aussi, avoir une meilleure connaissance des mécanismes de préventions et de gestion des conflits.

La préparation des élections en Côte d’Ivoire et plus particulièrement la présidentielle d’octobre 2020, s’accompagne de discours politiques qui pourraient fragiliser la cohésion sociale dans le pays et affecter les importants acquis en matière de consolidation de la paix, a relevé le chercheur réformateur à la Fondation Félix Houphouët-Boigny.

Dans la même catégorie