MAP Bénin : le gouvernement et la BAD lancent un projet pour stimuler le secteur de la pêche et de l’aquaculture MAP Mali: la mission de formation militaire de l’UE quitte le pays MAP Nigeria : Le bilan de l’incendie d’une mosquée porté à onze morts Inforpress Governo quer fóruns como espaços para jovens debaterem, projectarem e participarem na tomada de decisões Inforpress Esgrima: Victor Alvares de Oliveira qualificado para os Jogos Olímpicos de Paris 2024 Inforpress Electra regista aumento em 2023 de mais de quatro mil clientes no pré-pago e 17 mil na tarifa social – PCA Inforpress Autor quer que nova geração conheça histórias antigas de São Nicolau com livro “Nhô Lila” ANP Niamey : Les ministres des affaires étrangères déterminés à faire de l’AES un outil privilégié de défense, de diplomatie et de développement (Conclusions réunion) APS SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / CEDEAO : Le président Faye appelle à consolider les acquis de l’intégration sous régionale APS SENEGAL-CULTURE / Avec des ”archives textiles”, Viyé Diba interroge la société de consommation

Le MIRAH et l’UVICOCI signent un accord-cadre sur les denrées animales


  17 Avril      10        Agriculture (4170),

 

Abidjan, 17 avr 2024 (AIP)- Le ministère des Ressources animales et halieutiques (MIRAH) et l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) ont signé, lundi 15 avril 2024, à Abidjan-Plateau, un accord-cadre sur les denrées animales, apprend-on d’une note d’information transmise à l’AIP.

L’objet de cet accord-cadre est de « promouvoir les intérêts des parties visant la production des ressources animales et halieutiques, le contrôle des denrées animales et d’origine animales, ainsi que la sécurité alimentaire ». Cette cérémonie a été marquée par deux discours majeurs.

Le président de l’UVICOCI, Paulin Claude Danho, a relevé la dépendance de la Côte d’Ivoire de l’extérieur en matière de satisfaction des besoins nationaux dans le domaine des ressources animales et halieutiques. Une situation pour laquelle les collectivités territoriales dans leur ensemble et les communes en particulier se sentent interpellées et ont décidé de jouer pleinement leur partition. Au nom de ses pairs, M. Danho a réitéré la disponibilité des maires à accompagner le MIRAH.

La production ivoirienne annuelle en matière de poissons était de 100 000 tonnes sur un besoin estimé à 650 000 tonnes environs, a révélé le ministre des RAH, Sidi Touré, soulignant la volonté de son département de palier ce gap avec la mise en œuvre de la Politique nationale de développement de l’élevage, de la pêche et de l’aquaculture (PONADEPA) sur la période 2022-2026.

Une politique dont le but est de trouver une solution efficace et pérenne dans l’optique de renverser la tendance et faire de la Côte d’Ivoire, un pays autosuffisant en produits animaux et halieutiques.

La PONADEPA adresse plusieurs projets structurants repartis sur toute l’étendue du territoire national. C’est ce qui, selon M. Touré, justifie sa volonté d’associer toutes les forces vives de la nation ivoirienne, notamment les institutions décentralisées, à l’effet de mutualiser les efforts pour la réussite de cette noble et délicate ambition

Dans la même catégorie