ANP Niger : Le gouvernement se penche sur le phénomène de la mendicité dans le pays ANP Le Président de la République nomme un nouveau président de l’Autorité de lutte contre la corruption au Niger ANP Niger : Les épreuves écrites de la session 2021 du baccalauréat, prévues pour le 27 juillet, reportées au 4 août prochain ANP Le Niger se dote d’une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle pour la période 2021-2030 ACAP Ouverture à Bangui des travaux de la Table-ronde du secteur forestier ACAP Les Magistrats recommandent l’engagement systématique des poursuites disciplinaires à l’encontre des juges indélicats ACAP Le gouvernement condamne les exactions perpétrées près de Bossangoa ACAP Le Ministre de la Justice s’entretient avec l’Ambassadeur de France en Centrafrique GNA Government to establish girls STEM SHS in Accra GNA Murdered Constable Emmanuel Osei laid to rest

Le retour du président Gbagbo doit être un moment de paix pour Gagnoa, selon le président de la FPU


  13 Juin      7        Politique (17870),

   

Gagnoa, 13 juin 2021 (AIP)- Le retour de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, dans son pays, après son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI), doit constituer un moment de paix pour le département de Gagnoa, sa localité natale, a déclaré le président d’honneur du Conseil régional de la fédération pour la paix universelle (FPU), Ambroise Kessié, samedi 12 juin 2021 à Gagnoa.
« Il n’y a ni vainqueur, ni vaincu, seule la Côte d’Ivoire est gagnante », a indiqué le président Kessié, ajoutant que la Côte d’Ivoire et le département de Gagnoa ont besoin de paix et le retour de Laurent Gbagbo, annoncé dans les prochains jours, devra être l’occasion de dire aux parents et amis de Gagnoa qu’ils ont plutôt besoin de paix que de tension.
« Son arrivée ne peut pas être un moyen pour se taper la poitrine », a affirmé l’ambassadeur de paix connu pour ses plaidoyers en faveur de la cohésion sociale
Dr Assoa Adou, proche du président Gbagbo, a annoncé son arrivée le 17 juin 2021 en Côte d’Ivoire, acquitté après une décennie de procès à La Haye.
« Nous prenons acte de l’annonce de la date », avait affirmé le ministre de la Réconciliation, Konan Kouadio Bertin dit KKB, lors d’une rencontre les partisans de l’ancien chef de l’Etat.

 

Dans la même catégorie