MAP Dakhla: Appel à renforcer la dynamique de l’innovation en Afrique face aux crises mondiales APS Le président Sall préconise un programme de réhabilitation des anciens établissements scolaires publics APS Le Parlement de la CEDEAO veut que justice soit rendue à Amy Ndiaye Gniby APS Violences faites aux femmes : Macky Sall prône « l’application de toutes les mesures prises, depuis 2012 » APS Macky Sall réclame une application rigoureuse du contrôle de légalité des actes des collectivités territoriales APS MTN : 37 districts ciblés pour une distribution de masse de médicaments APS La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée MAP Compétences en Afrique: Nécessité d’une approche tournée vers l’avenir (Oxford Economics) MAP Dakhla: Réélection de Driss Guerraoui à la tête du FAAIE MAP Rwanda: la ministre de l’Environnement souligne l’importance de l’économie circulaire

UN FILM-HOMMAGE À LA COMMUNAUTÉ MANCAGNE PROJETÉ VENDREDI EN AVANT-PREMIÈRE


  29 Octobre      49        Cinéma (292),

   

Dakar, 29 oct (APS) – ‘’Mbula’’, un film-hommage à la communauté mancagne, sera projeté en avant-première, vendredi, de 18 à 20 heures, au Musée des civilisations noires, à Dakar, annonce un communiqué.

Ce film réalisé par Pamphile Oudiane se veut ‘’un hommage à la communauté mancagne, un outil pour mieux connaître la diversité de la région sud et enfin un clin d’œil à la sous-région’’.

‘’Beaucoup de rites (intronisations, funérailles, mariages, baptême, etc.) se perdent. L’intégrité linguistique est violée et subit un abandon en progression. La modernisation et le désir de se moderniser ont pris le dessus sur le noyau des valeurs traditionnelles ‘brahmes’‘’, lit-on dans le communiqué.

Il ajoute qu’il est impératif ‘’de mettre à la disposition des générations futures le capital cognitif nécessaire à la compréhension et à l’assimilation de leur culture traditionnelle’’.

Pamphile Oudiane, natif de Sokone, dans la région de Fatick (centre), est un réalisateur qui a notamment collaboré avec la productrice Fatou Kandé Senghor.

Titulaire d’un master en écriture cinématographique obtenu en 2009 à l’Université Gaston-Berger de Saint Louis (nord), il a réalisé en 2014 le documentaire ‘’Sur les chemins de la vie’’.

Ce film est consacré à la vie d’une mère de famille de huit enfants, qui a perdu l’usage de ses jambes après avoir sauté sur une mine en Casamance, dans le sud du Sénégal.

Dans la même catégorie