APS KOUNGHEUL : DES TECHNICIENS FORMÉS SUR LES BONNES PRATIQUES D’ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE APS DBF : LES TRAVAILLEURS RÉCLAMENT LA RELANCE DU TRAIN DANS « LES PLUS BREFS DELAIS » APS PLAIDOYER POUR UNE NÉGOCIATION COLLECTIVE DYNAMIQUE APS MOUSTAPHA DIOP VANTE LE RÔLE DE L’AGROPOLE DANS LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES APS LES PARLEMENTAIRES APPELÉS À FAIRE LE PLAIDOYER EN FAVEUR DU PEV APS SAINT-LOUIS : PLAIDOYER POUR UNE COHABITATION « PLUS HARMONIEUSE ENTRE FLEUVES ET SOCIÉTÉS » APS TIVAOUANE : LA PREMIÈRE PIERRE DU FUTUR SIÈGE DE LA CROIX-ROUGE POSÉE APS DES COMMISSAIRES DE LA ZONE CENTRE FORMÉS À KAOLACK APS COMPÉTITIONS OLYMPIQUES : LES SÉNÉGALAIS VEULENT REVENIR APRÈS 20 ANS D’ABSENCE APS DAKAR ET NOUAKCHOTT SIGNENT PLUSIEURS ACCORDS DE COOPÉRATION

Afrique du Sud: Démission du ministre de l’Intérieur


  13 Novembre      61        Photos (3722), Politique (7746),

   

Johannesburg, 13/11/2018 (MAP) – Le ministre sud-africain de l’Intérieur, Malusi Gigaba, qui se trouve au cœur d’une série de scandales, a présenté, mardi, sa démission au président Cyril Ramaphosa, a annoncé la présidence dans un communiqué.
Ramaphosa, qui a accepté la démission, devait se prononcer mercredi sur le sort du ministre suite à des conclusions publiées par la médiatrice publique sud-africaine, accusant Gigaba d’avoir «menti sous serment».
Gigaba, un proche allié de l’ancien président Jacob Zuma, a indiqué que son départ était «dans l’intérêt national» et du parti de l’ANC, au pouvoir.
La médiatrice publique, Busisiwe Mkhwebane, avait recommandé au président Ramaphosa de prendre des «sanctions» contre le ministre, «pour avoir menti sous serment devant un tribunal».

Dans la même catégorie