MAP Hasna Ammar, une militante infatigable pour l’autonomisation des femmes rurales à Aoufous AIP Législative 2021: Démarrage du dépouillement des votes à San-Pedro AIP Législatives 2021 : Koné Kafana se réjouit du bon déroulement du scrutin à Yopougon AIP Législatives 2021: Les bureaux de vote d’Abobo ferment leurs portes AIP Législatives 2021: Des urnes brûlées à Gomon AIP Législatives 2021: Un scrutin relativement apaisé à Port-Bouët malgré quelques incidents AIP Législatives 2021 : scrutin paisible à l’intérieur du pays AIP Législatives 2021 : Angustin Thiam et prône le fairplay MAP Béni Mellal-Khénifra: Création de « clubs du dialogue et de la coexistence » dans plusieurs établissements d’enseignement AIP Législatives 2021: les bureaux de vote ont fermé à Dimbokro

Agriculture : Les acteurs agricoles de l’Ouémé et du Plateau invités à élaborer des plans d’affaire séduisants pour bénéficier des crédits du FNDA


  25 Janvier      10        Agriculture (1963),

   

Porto-Novo, 25 janv. 2021 (ABP) – Le ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui et le directeur général du Fonds national du développement de l’agriculture, Valère Housou, sensibilisant les acteurs agricoles sur les cent milliards mis à la disposition dudit fonds, ont invité vendredi, les acteurs agricoles de l’Ouémé et du Plateau à élaborer des plans d’affaire intéressants afin de séduire les banques ainsi que les systèmes financiers décentralisés partenaires du FNDA pour bénéficier des crédits et booster le développement agricole.
Selon le ministre et le directeur général du Fonds, les banques sont à la recherche des acteurs agricoles (producteurs, transformateurs, commerçants) de toutes filières confondues, pour les financer à travers des crédits avec une bonification du taux d’intérêt grâce au financement mis à disposition par le gouvernement.
A les en croire, le président Patrice Talon est déterminé à révolutionner le financement de l’agriculture béninoise. Et joignant l’acte à la parole, soulignent-ils, le gouvernement a doté le FNDA d’un abondement supplémentaire de cent milliards de francs CFA, orientés exclusivement au niveau du guichet 3 du FNDA pour faciliter aux acteurs agricoles, l’accès au crédit en termes de réduction du taux d’intérêt et de garantie.
« Le taux du crédit agricole est revu à la baisse au Bénin. En réponse aux difficultés de garantie des acteurs, l’Etat béninois offre une garantie à travers le FNDA à 50% pour faciliter l’accès au crédit aux acteurs agricoles », ont-ils laissé entendre tout en soulignant qu’au lieu de payer plus de 10% ou de 15% d’intérêt à la banque, il leur reviendra de payer un taux d’intérêt de 02% par an.
Parlant des bénéficiaires de cette opportunité qu’offre le gouvernement aux acteurs agricoles, le directeur général du FNDA, Valère Housou a indiqué que ce sont les petites et moyennes entreprises, petites et moyennes industries agricoles disposant d’un registre de commerce, des agriculteurs en coopérative, petits exploitants agricoles organisés en coopératives et autres ayant une existence légale dans les filières agricoles de toutes catégories confondues.
Il a, par ailleurs, insisté sur la nécessité pour les acteurs d’avoir un plan d’affaire séduisant afin de convaincre les banques.
Les acteurs agricoles présents ont pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour favoriser l’atteinte des objectifs.

Dans la même catégorie