GNA Central Region NCCE to step up education on COVID-19 vaccination GNA Five women in coastal Volta acquire alternative livelihood skills GNA ‘Sweating while working out is not fat-burning’ GNA CSIR builds journalists’ capacity to promote science reporting GNA Principal calls for completion of projects ACP 121 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés samedi en RDC ACP Participation du ministre des Finances Sele Yalaghuli à la réunion du G20 des Finances ACP Le SYECO et le SYNECAT appellent le premier ministre à résoudre les problèmes liés à la gratuité de l’enseignement ACP Appel au Premier ministre à plus de rigueur dans le choix des membres du gouvernement ACP Relance des échanges commerciaux entre l’Afrique du Sud et la RDC

‘’C’EST LA CAF QUI M’A DEMANDÉ DE VENIR’’, PRÉCISE FATMA SAMOURA


  10 Février      20        Sport (5330),

   

Dakar, 10 fév (APS) – La secrétaire générale de la Fifa, Fatma Samoura, précise avoir travaillé pour la Confédération africaine de football (CAF) à la demande de celle-ci, ‘’qui voulait corriger certains aspects de sa gouvernance’’.

‘’La CAF m’avait demandé de venir corriger certains aspects de sa gouvernance. Je l’ai fait pendant six mois’’, a-t-elle rappelé dans une interview à la télévision privée sénégalaise TFM.

Fatma Samoura déclare avoir remis à la Confédération africaine de football ‘’un plan d’actions’’ comprenant ‘’100 points’’.

‘’La CAF a mis sur pied un comité de suivi et de gestion, donc elle doit prouver qu’elle peut remettre les pendules à l’heure en exécutant les parties des recommandations qui concernent [son] leadership’’, a dit l’ancienne fonctionnaire sénégalaise des Nations unies.

‘’La CAF a reconnu que les recommandations ont été assez claires pour lui permettre de prendre le relais’’ de la Fifa, a ajouté Fatma Samoura en parlant du travail qu’elle avait à faire pour la confédération continentale.

Elle a exercé les fonctions de déléguée générale de la CAF pendant six mois, pour produire le ‘’plan d’actions’’ remis aux dirigeants du football africain.

Fatma Samoura dit avoir accepté de travailler pour la CAF pour l’aider. Parce qu’elle avait assez de temps pour le faire, souligne-t-elle dans l’interview relayée par le quotidien sportif Record, qui appartient au même groupe de presse que la TFM.

‘’Ça allait poser problème pour moi si la CAF faisait cette demande aujourd’hui’’, a affirmé Mme Samoura, estimant que les préparatifs de la Coupe du monde 2022 (hommes) et du Mondial féminin de 2023 ne lui auraient pas permis de le faire.

La Fifa ne parraine aucun des candidats à la présidence de la CAF, a-t-elle soutenu, par ailleurs, à la suite de Véron Mosengo-Omba, le directeur chargé des programmes de développement du football de l’instance mondiale.

La secrétaire générale de la Fifa dit toutefois ‘’connaître très bien Augustin Senghor, assez bien Ahmed Yahya, et moins bien Patrice Motsepe et Jacques Anouma’’, tous candidats, comme le Malgache Ahmad Ahmad, à la direction du football africain.

‘’Le meilleur candidat est celui qu’auront choisi les 54 fédérations africaines membres de la Fifa, selon leurs critères’’, a-t-elle précisé, ajoutant : ‘’Que le meilleur gagne.’’

Dans la même catégorie