ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution INFORPRESS Enseignement supérieur: huit étudiants ont reçu une bourse de mérite de l’Université Jean Piaget

Côte d’Ivoire-AIP/ Des coopératives agricoles d’Oumé optent pour l’informatisation de la gestion des données


  12 Décembre      12        Agriculture (1829),

   

Oumé, 11 déc 2020(AIP) – Soixante-trois responsables de coopératives agricoles de café-cacao de la localité d’Oumé ont opté pour l’informatisation de leur gestion, mercredi 09 décembre 2020, à l’occasion de la présentation du logiciel de gestion coopérative dénommé “AGRAIRE 3000” organisée au foyer polyvalent.

Pour ces responsables de coopératives, cette initiative est la bienvenue. Elle permettra désormais aux gestionnaires de coopératives agricoles de bien organiser leurs structures afin d’éviter les faillites, ont-ils dit, exprimant leurs remerciements au cabinet de Gestion Simplifiée et informatisation (GSI), initiateur de la séance.

Selon la directrice générale du cabinet GSI, Loukou Bernadette, ce logiciel permet de gérer les informations sur les membres, d’intégrer les fonctions commerciales et comptables, la gestion des prêts internes et des financements reçus par les coopératives.

Le présentateur du logiciel, à quant à lui confié qu’il s’agit d’une solution qui professionnalise le métier de planteur car il permettra de centraliser les données des organismes de financement et d’appui aux coopératives.

Ce projet a vu le jour en 2017 pour pallier le manque d’outils de gestion des coopératives et constitue un instrument de dialogue entre le cabinet GSI et les coopératives. Son coût est estimé à 1,7 million de Francs CFA comprenant la formation de deux membres par coopérative et le jury.

Dans la même catégorie