APS THIÈS : 300 MAISONS DÉMOLIES À MBOUR 4 EXTENSION PAR LA DSCOS APS DOCTEUR SALL DE L’INSTITUT PASTEUR : « PAS ENCORE D’INFORMATION SUR LA PRÉSENCE DE NOUVEAUX VARIANTS DU COVID’’ APS COVID-19 : LES AUTORITÉS INVITÉES À VEILLER À « UNE APPLICATION RIGOUREUSE DES MESURES PRÉVENTIVES » APS GESTION DE L’ÉPARGNE : DES CDC OUEST AFRICAINES DONT CELLE DU SÉNÉGAL À L’ÉCOLE DE LA BAD APS ZLECAF : LES ENTREPRISES LES MIEUX PRÉPARÉES VONT TIRER LEUR ÉPINGLE DU JEU (SPÉCIALISTE) ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 32 NOVOS CASOS E 17 RECUPERADOS GNA Protect Children from contracting COVID-19- DCE GNA Court remands businessman for defrauding by false pretenses GNA ‘Amewu’s magic’ will be replicated in Akatsi North next election – DCE GNA Applicant has not shown exceptional circumstance for review application of interogatories- EC

Côte d’Ivoire-AIP/ Des opérateurs du privé d’Odienné instruits sur les nouveaux services en ligne de l’administration fiscale


  29 Décembre      14        Société (27691),

   

ABIDJAN, 29 déc 2020 (AIP)- L’administration fiscale d’Odienné, à la demande de la délégation locale de la Chambre de commerce et d’industrie, a rencontré, mardi 29 décembre 2020, des acteurs du secteur privé, afin de les instruire sur les nouveaux outils digitaux de déclaration et de paiement des impôts, à la disposition des différentes catégories de contribuables.

La rencontre, ponctuée par des échanges interactifs, a porté en grande partie sur la présentation du « portail e-impôts » auquel devront obligatoirement recourir, à compter du 1er mars 2021, tous les assujettis aux régimes normal et simplifié. Des contribuables dont le chiffre d’affaire, sur un exercice, va au-delà de 150 millions (pour le régime normal) ou va osciller entre 50 et 150 millions (régime simplifié).

Outil de promotion de la bonne gouvernance, à travers notamment une administration fiscale moderne, transparente et mieux performante, « e-impôts », en extension, a été éprouvé au niveau de la direction des grandes entreprises de la direction générale des impôts. Son utilisation implique une inscription sur la plateforme e-impôts.gouv.ci.

A partir de son numéro de compte contribuable, le demandeur se fera attribuer un numéro de télédéclarant (NTD), point de départ d’une procédure qui va lui permettre, à terme, d’avoir accès un espace e-impôt de son entreprise, à partir duquel il pourra faire ses déclarations d’impôts, ainsi que ses paiements, en ligne. Aussi, déposer ses états financiers, faire des demandes et rentrer en possession, sans bouger de son bureau, de divers autres documents administratifs telle l’attestation de régularité fiscale.

L’assistant du directeur régional des impôts d’Odienné, Yiréguéko Coulibaly, présentant les procédures d’adhésion, a relevé par ailleurs les avantages pour les usagers, en termes de gain de temps et de sécurité notamment.

Selon lui, e-impôts devrait prochainement s’imposer aussi aux contribuables du régime synthétique. Il a ainsi encouragé les acteurs locaux à prendre attache avec l’administration fiscale d’Odienné afin de déjà se familiariser avec l’outil dont ils peuvent aussi user même si pour l’heure cela ne relève pas de l’obligation à leur niveau.

Le responsable du service des impôts a également présenté le DGI-mobile, une autre plateforme digitale via laquelle les contribuables peuvent payer électroniquement leurs impôts notamment synthétiques et fonciers, par le biais des sociétés de téléphonie mobile opérant sur le marché.

La rencontre entre acteurs du privé et les impôts d’Odienné obéit à la mission de la chambre de commerce de constituer un interface entre les opérateurs économiques et l’Etat, à travers ses différents démembrements, a expliqué le délégué local, Narcisse Kouao.

(AIP)

kg/fmo

Dans la même catégorie