AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Economie bleue : Vers l’élaboration d’un projet banquable pour la région des Grands Ponts AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée mondiale du Sida : la population de Transua invitée à se faire dépister AIP Un responsable de la société civile de Bondoukou donne des solutions pour le maintien d’une paix durable en Côte d’Ivoire AGP Gabon: Des tests d’orientation des nouveaux bacheliers 2020 à partir du 07 décembre prochain AGP Gabon: La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption évoquées en conseil de cabinet à la Primature AGP Journée mondiale de lutte contre le Sida : 51.000 personnes infectées pour 26.000 sous traitement au Gabon APS PLUS DE 50 MILLIARDS POUR LES PÊCHES ET L’ÉCONOMIE MARITIME EN 2021 ANP Télévision Numérique Terrestre au Niger : Lancement à Tillabéri d’une campagne nationale de sensibilisation ANP Niger : Le Budget général 2021 de l’Etat s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.644,53 milliards AGP Gabon : Une partie du commissariat de Police de Mounana emportée par les flammes

Côte d’Ivoire-AIP / La vie suit son cours normal malgré la menace terroriste


  14 Novembre      6        Société (25512),

   

Tengrela, 14 nov 2020 (AIP) – La vie à Tengrela suit son cours normal malgré la menace terroriste qui plane sur le département, a constaté l’AIP vendredi 13 novembre 2020 dans toute la ville.

Un marché plein à craquer, les bruits assourdissants de motocycles et de quelques voitures, commerces et magasins acceuillent du monde et les célébrations religieuses de mariage avec leur cortège de fanfare.

La ville de Tengrela n’a rien perdu de son ambiance des jours ordinaires. Pourtant cette ville est sous haute surveillance de l’armée présente ordinairement et d’un important détachement d’éléments du bataillon de sécurisation du nord-ouest basé à Odienné.

Tengrela est la cible d’une attaque terroriste selon l’état major de l’armée ivoirienne qui a mis un en place un dispositif de défense.

« On a un peu peur à cause des nombreux militaires et des avions qui survolent la ville de nuit comme de jour. Mais, en même temps on est rassuré parce qu’on sait qu’ils sont là pour notre sécurité. Donc, on continue nos activités », s’est exprimé Sangaré Ténin, commerçante au marché de la ville.

Les autorités quant à elles appellent les populations à vaquer à leurs occupations dans la vigilance et dans une complicité totale avec les autorités administratives, coutumières et militaires.

Dans la même catégorie