AIP Quatre morts dans un accident de la route à Tabou AIP Le RAIDH sensibilise sur la paix à Guiglo AIP Une véhicule part en fumée sur l’axe Férédougou-Minignan AIP COVID-19: Quatre nouveaux cas enregistrés jeudi APS MACKY SALL GRACIE 551 PRISONNIERS À L’OCCASION DE LA KORITÉ AIP Un incendie ravage des magasins au marché central de Bonoua AIP Bédié regagne Daoukro après un an d’absence GNA Two jailed 26 years over attempted robbery GNA Care International and Mars Incorporated to empower women cocoa farmers ANP Le Gouvernement nigérien adopte sa Déclaration de Politique Générale

Côte d’Ivoire-AIP/ Le phénomène de la disparition des enfants inquiète les populations de Ferkessédougou


  7 Novembre      18        Société (31964),

   

Abidjan, 07 nov 2020 (AIP)-Des enfants disparaissant à partir du domicile familial ou autour du grand marché de la ville, un phénomène qui inquiète depuis 2019 les populations de Ferkessédougou.

Pour la plupart du temps, ces enfants, parfois de très bas âges, disparaissent les jeudis, jour de marché, échappant généralement à la vigilance de leurs parents, justifie-t-on.

« Quand les parents viennent à nous, nous les aidons dans la recherche de ces enfants.  Quand ils sont retrouvés, nous profitons pour sensibiliser les parents quant à la surveillance de leur progéniture… », a fait vendredi 06 novembre 2020 savoir le directeur du centre social de Ferkessédougou, Kouadio Konan Gérard.

Les enfants dont les parents ne sont connus sont conduits à la brigade de gendarmerie et ensuite auprès du juge des tutelles au tribunal de Korhogo qui délivre permettant des autorisations de placer ces enfants dans des familles d’accueil, une autre possibilité évoquée par M. Kouadio.

A Ferkessédougou, il existe seulement cinq familles d’accueil qui sont faiblement soutenues par des ONG.

Face au phénomène, le chef de canton par intérim Ouattara Kiyali a souhaité infliger une forte amende aux parents dont les progénitures sont retrouvées.

Pour cette année 2020, une quinzaine de cas d’enfants disparus avec à la clé, deux enlèvements et séquestrations de jeunes filles ligotées au quartier saint Paul et Nambonkaha, ont été signalés.

Dans la même catégorie