GNA Veep to speak on state of Ghana’s economy and prospect Thursday GNA ‘NPP is not an Akyem party’-Council of Elders ANG Diplomacia/Umaro Sissoco Embaló recomenda nova dinâmica para o sector ANG Cooperação/ França promete apoiar Guiné-Bissau nos domínios agroindustrial, agrónomo e turístico ANG Infraestruturas rodoviárias/DG garante que os trabalhos vão ser concluídos para “facilitar a vida das populações” ATOP DES ELUS LOCAUX ET PERSONNEL TECHNIQUE DE TONE 1 ET OTI 1 S’APPROPRIENT LES FONDAMENTAUX DE LA COOPERATION DECENTRALISEE ATOP LE REPRESENTANT RESIDENT DE CRS ET UNE DELEGATION DES FEMMES DU SECTEUR PRIVE CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP UNE DELEGATION DE L’UE EN VISITE A KARA POUR CONSTATER LES AVANCEES DES PROJETS FINANCES Inforpress Santo Antão: Projecto “Contribuir para criação do emprego digno às mulheres” contempla 100 mulheres Inforpress CPLP: Ministros debatem temática da biodiversidade e desafios das alterações climáticas no espaço lusófono

Côte d’Ivoire-AIP/ Le phénomène de la disparition des enfants inquiète les populations de Ferkessédougou


  7 Novembre      8        Société (25201),

   

Abidjan, 07 nov 2020 (AIP)-Des enfants disparaissant à partir du domicile familial ou autour du grand marché de la ville, un phénomène qui inquiète depuis 2019 les populations de Ferkessédougou.

Pour la plupart du temps, ces enfants, parfois de très bas âges, disparaissent les jeudis, jour de marché, échappant généralement à la vigilance de leurs parents, justifie-t-on.

« Quand les parents viennent à nous, nous les aidons dans la recherche de ces enfants.  Quand ils sont retrouvés, nous profitons pour sensibiliser les parents quant à la surveillance de leur progéniture… », a fait vendredi 06 novembre 2020 savoir le directeur du centre social de Ferkessédougou, Kouadio Konan Gérard.

Les enfants dont les parents ne sont connus sont conduits à la brigade de gendarmerie et ensuite auprès du juge des tutelles au tribunal de Korhogo qui délivre permettant des autorisations de placer ces enfants dans des familles d’accueil, une autre possibilité évoquée par M. Kouadio.

A Ferkessédougou, il existe seulement cinq familles d’accueil qui sont faiblement soutenues par des ONG.

Face au phénomène, le chef de canton par intérim Ouattara Kiyali a souhaité infliger une forte amende aux parents dont les progénitures sont retrouvées.

Pour cette année 2020, une quinzaine de cas d’enfants disparus avec à la clé, deux enlèvements et séquestrations de jeunes filles ligotées au quartier saint Paul et Nambonkaha, ont été signalés.

Dans la même catégorie