GNA China ready to lead global economic rebound APS L’ANER EST EN TRAIN D’INSTALLER DES MINI-CENTRALES SOLAIRES DANS LE MONDE RURAL, SELON SON DIRECTEUR GÉNÉRAL APS MALICK DAFF SE SATISFAIT DU RÉSULTAT APS KALIDOU KASSÉ EXPOSE ‘’GIS GIS BU BEES’’, SA NOUVELLE VISION PICTURALE APS COUPE DE LA CAF : LE JARAAF PREND UN LÉGER AVANTAGE LORS DE LA MANCHE ALLER ANP Maradi : Le Président Issoufou Inaugure la route Maradi-Madarounfa-frontières Nigéria ANP Niger : Le parlement adopte le statut du personnel militaire des forces Armées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 29 cas de COVID-19 notifiés le 28 novembre 2020 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Journée internationale des droits de l’enfant: Les parents exhortés à déclarer leurs enfants à l’état civil AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Journée internationale des droits de l’enfant: Les enfants de Bouaflé exhortent leurs parents à maintenir la cohésion sociale

Côte d’Ivoire-AIP/ Les chantiers du 4ème pont, l’échangeur de l’Indénié et le pont de Cocody seront livrés à bonne date (Ministre)


  12 Novembre      3        Société (25395),

   

Abidjan, 12 nov 2020 (AIP)- Le ministre de l’Equipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou a rassuré, jeudi 12 novembre 2020, que les chantiers du 4ème pont, l’échangeur de l’Indénié et le pont de Cocody seront livrés à la bonne date.

Amédé Kouakou a livré ce message à la suite d’une visite de terrain pour s’assurer de l’état d’avancement des travaux des trois chantiers.

Les retards dans l’exécution des travaux sont dus à la pandémie de COVID-19, à la libération des emprises, à l’environnement sociopolitique en Côte d’Ivoire avec la présidentielle du 31 octobre 2020 et à la qualité du sol.

« Lorsqu’on a un chantier, il y a une date de début et une date de fin. Sur la plupart des chantiers, on observe quelques retards. Nous avons demandé qu’on multiplie les équipes de sorte que les retards puissent être diminués. La bonne date, c’est la date contractuelle », a expliqué le ministre.

Lancés le 30 juillet 2018, les travaux du quatrième pont d’Abidjan devant relier les communes de Yopougon, d’Attécoubé, d’Adjamé et du Plateau, d’un coût de 142 milliards FCFA, connaissent un retard de 14 mois pour un taux d’exécution de 25%.

Le ministre Amédé Kouakou a promis que dans les jours à venir, les occupants des sites impactés par les travaux seront dédommagés en vue de la libération des emprises pour l’avancement du projet.

Au niveau de l’échangeur de l’Indénié, d’un coût de 23,9 milliards FCFA, le taux de réalisation des travaux tourne autour de 29%. Le retard dans l’exécution des travaux étant de cinq mois pour ce projet lancé en septembre 2019 pour une durée de 21 mois.

Le pont de Cocody, d’un coût de 77,5 milliards FCFA, connaît un retard de 14 mois dans l’exécution des travaux. Avec un taux 19% de réalisation, les travaux de cette infrastructure ont été lancés en mars 2019 pour une durée de 24 mois.

« Globalement, on peut dire que les chantiers avancent bien », a relevé Amédé Kouakou, appelant les entreprises en charge des travaux à multiplier les équipes pour que les retards puissent être rattrapés.

Le 4ème pont est exécuté par l’entreprise chinoise ‘’China State Construction Engineering Corporation’’, l’échangeur de l’Indénié par la société marocaine Marchicamed et le pont de Cocody par le groupe chinois China Road and Bridge Corporation (CRBC).

Dans la même catégorie