ATOP LE MINISTRE MIJIYAWA LANCE UN APPEL A LA MOBILISATION GENERALE ATOP PROGRAMMATION BUDGETAIRE ET ECONOMIQUE 2021-2023 : UN DEBAT D’ORIENTATION AU PARLEMENT ATOP LE CONCOURS « PRIX TOGOLAIS DE LA QUALITE » LANCE AGP Gabon: La 157ème réunion des gouverneurs de l’OPEP statue sur le programme d’activités 2021 AIP Côte d’Ivoire- AIP/ La police de Bonon sensibilise les élèves à la non-violence AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chefferie traditionnelle du Zanzan pour une élection présidentielle apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP /Présidentielle 2020 : les chefs traditionnels de Tiassalé mis en mission de sensibilisation pour un scrutin apaisé AGP Gabon/ Koulamoutou: Le proviseur du lycée de l’Alliance chrétienne sollicite le soutien des bonnes volontés AGP Gabon: Lancement officiel des activités du CNEE à Koulamoutou AGP Football/Forfait en Coupe de la Caf: le Gabon risque gros

Côte d’Ivoire-AIP/ Sensibilisation des populations de Tiassalé sur la phase 2 de la vaccination contre la poliomyélite


  6 Octobre      9        Société (23995),

   

Tiassalé, 06 oct 2020 (AIP)- Le préfet du département de Tiassalé, Vakaba Koné et le directeur départemental de la Santé et de l’Hygiène publique, Kouadio Guillaume, ont sensibilisé, mardi 06 octobre 2020, à la salle des réunions de la préfecture, les populations sur l’importance de la campagne de vaccination contre la poliomyélite.

En effet, en prélude à la phase 2 des Journées nationales de vaccination (JNV) contre la polyomelite, les deux autorités ont invité les chefs de villages et tous les chefs religieux et de communautés à s’impliquer dans la sensibilisation de tous ceux qui sont sous leur influence. En effet, selon Dr Kouadio, la première phase des JNV qui a eu lieu en septembre et la deuxième prévue en octobre sont si proches, que cela pourrait susciter des inquiétudes.

Toutefois, il a justifié cette proximité par la volonté de l’organisation mondiale de la santé (OMS) de renforcer l’immunité des enfants contre la poliomyélite eu égard aux crises sécuritaires qui ont cours dans le nord de certains pays limitrophes de la Côte d’Ivoire. Cette situation d’instabilité dans ces régions crée une instabilité au niveau sanitaire.

Dès lors, les vaccinations n’y sont pas suffisamment ou pas du tout suivies, selon le directeur départemental de la santé, qui a ajouté également que la porosité des frontières favorise une très forte mobilité humaine. Puis, Dr Kouadio a rappelé que les JNV 2 démarrent le 9 octobre pour prendre fin le 12 officiellement. Mais, de façon exceptionnelle, le début de la vaccination sera jeudi, jour de marché pour toucher une plus grande population.

Dans la même catégorie