MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Côte d’Ivoire-AIP/ Un atelier pour mettre en place une plateforme pour la prévention des conflits agriculteurs – éleveurs à Korhogo


  26 Novembre      7        Agriculture (1854), Société (27884),

   

Korhogo, 26 nov 2020 (AIP) – Une étude diagnostique de situation a été présentée, jeudi 26 novembre 2020, aux acteurs du secteur de l’élevage dans le département de Korhogo, en prélude à la mise en place d’une plateforme multi-acteurs pour mieux gérer de la transhumance transfrontalière et prévenir les conflits entre agriculteurs et éleveurs dans cette localité.

Cette étude souligne la récurrence des conflits liés au pastoralisme et à la transhumance. Sa restitution est une initiative de l’Association pour la promotion de l’élevage au sahel et en savane (APESS), basée à Ouagadougou (Burkina Faso), qui regroupe, outre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, le Niger, le Nigéria, le Ghana, le Mali, le Benin, le Togo.

Le but de l’association était de soumettre l’étude aux critiques des acteurs du secteur de l’élevage afin de prendre en compte leurs avis et suggestions éventuels dans la mise en place et le fonctionnement de la plateforme, chargée d’atténuer les risques de conflits, a indiqué son chargé des innovations, Modibo Oumarou.

Cette plateforme devrait être mise en place d’ici à la fin de l’atelier prévu vendredi.

Le département de Korhogo est une importante zone de transhumance bovine. Elle en a accueilli plus de 17 000 têtes en 2018, a indiqué M. Modibo.

Dans la même catégorie