ACP Les relations bilatérales entre la RDC et la Grande Bretagne sont au beau fixe ACP Excellentia : 57 lauréats bénéficiaires de Bourse de la deuxième édition ACP Arrivée à Kinshasa d’un Envoyé spécial du gouvernement belge AGP Boké-Mines: Signature d’un protocole accord entre la délégation syndicale et la Direction générale de la CDM-Chine AGP Koubia : Plusieurs infrastructures réalisées par les fils du terroir et le gouvernement AGP Boké-Économie: ouverture de la session budgétaire de la Commune urbaine AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Législatives 2021 : le candidat du RHDP à Dualla-Massala appelle à l’union des cadres AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Kamala Harris : La première vice-présidente des Etats-Unis (Portrait) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ CEI : des commissaires centraux issus de l’opposition réintègrent l’institution ATOP LE CHEF DU GOUVERNEMENT APPELLE LA POPULATION A SA RESPONSABILITE

Côte d’Ivoire-AIP/ Une formation sur l’éducation parentale et la COVID-19 au profit des acteurs dans la lutte contre le travail des enfants


  26 Novembre      10        Education (4114), Société (27498),

   

Soubré, 26 nov 2020 (AIP) – Des acteurs dans la lutte contre le travail des enfants ont été instruits sur l’éducation parentale et le COVID-19 pour une meilleure prise en charge de la problématique de la protection de l’enfant lors d’un atelier organisé à Soubré à l’initiative de l’ONG internationale Save the Children.

« Save the children veut apporter un appui technique aux intervenants sociaux pour maintenir la mobilisation autour de la cause de l’enfant, laquelle veille communautaire doit aussi s’inscrire dans le respect strict des mesures de prévention contre le COVID-19, d’où cet atelier de renforcement de capacité », a expliqué le chargé de programme protection à Save the children international (SCI), Jaurès Kouassi, lors de la formation, mercredi 25 novembre 2020.

Selon la chargé de programme protection à SCI, son organisation met en œuvre depuis 2017 un projet dénommé « Child protection in cocoa plantations » dans les départements de Soubré, Guéyo et Méagui, un projet qui vise à assurer la protection des enfants victimes et à risque de pires formes de travail et autres abus et violences dans la cacaoculture.

Dans le cadre de la mise en œuvre d’une phase de sortie du projet, le bailleur Ferroro, a alloué un financement complémentaire avec pour vocation de pérenniser les acquis obtenus au des trois années précédentes.

Durant la formation, les intervenants sociaux ont fait des partages d’expériences du terrain sur les compétences parentales et sur le COVID-19.

Dans la même catégorie