APS A KOLDA, UNE MARCHE DE LA COMMUNAUTÉ GUINÉENNE POUR LE RESPECT DES DROITS CIVILS DANS LEUR PAYS APS « À L’AFFICHE ! » DE FRANCE 24 À LA RENCONTRE DES NOUVEAUX TALENTS SÉNÉGALAIS, LE 7 NOVEMBRE MAP Sahara: le Conseil de sécurité renouvelle pour une année le mandat de la MINURSO GNA Vegetable growers cautioned to apply prescribed agro-chemicals GNA NPP outlines post-COVID transformation agenda GNA Politics is meeting the needs of the people-Prof Opoku-Agyemang GNA STMA inspects temporal market for traders at Takoradi Market Circle MAP Quarante-cinq ans après la Marche verte, des hypothèques sur le conflit artificiel autour du Sahara marocain tombent à la vitesse grand V (Quotidien congolais) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Adama Coulibaly offre 10000 kits scolaires aux écoliers du N’zi AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le siège du RHDP de Béoumi incendié

Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat : Ouattara met en service l’unité de renforcement de la production d’eau potable de Bongouanou


  11 Septembre      19        Société (24308),

   

Bongouanou, 11 sept 2020 (AIP)- Le président Alassane Ouattara a procédé, le vendredi 11 septembre 2020, à la mise en service de l’unité de renforcement de la production d’eau potable d’Ehuikro dans le département de Bongouanou, à l’occasion d’une visite d’Etat qu’il entreprend dans la région du Moronou depuis mercredi.

Le ministre de l’Hydraulique, Laurent Tchagba, a expliqué que les 25 centres de production existant dans la région, notamment 11 à Bongouanou, neuf à M’Batto et cinq à Arrah, sont restés déficitaires de 85% avant 2010. « Les populations avaient d’énormes difficultés en desserte en eau potable, nous avons fait des investissements et nous avons relevé de 25¨% ces 25 centres », a-t-il indiqué.

Laurent Tchagba a assuré que la quantité d’eau nécessaire pour alimenter la production de Bongouanou est de 3500 m3/jour, affirmant que l’ancienne station ne produisait que 2000 m3/jour, soit un déficit d’environ 43%. « Grâce à l’installation de cet unité compacte dégremont (UCD), d’un coût global de 777.722.000 FCFA, une production minium de 2000 m3/jour viendra s’ajouter à celle existant », a indiqué M. Tchagba.

Dans le souci de combler en urgence le déficit sévère et chronique en eau potable des populations de l’intérieur du pays, le ministère de l’Hydraulique a réalisé une solution technique d’urgence qui permet de donner de l’eau potable aux populations à travers l’installation d’UCD. Au total 40 unités sont à installer dans 32 villes du pays dont Bongouanou. Le coût global de ces UCD s’élève à milliards de francs CFA, explique-t-on

Dans la même catégorie