MAP Eliminatoires AfroBasket 2021 : le Maroc s’incline face au Cap Vert (73-80) APS L’ÉTUDIANT MOUHAMADOU LAMINE KÉBÉ REMPORTE LE GRAND PRIX DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE POUR L’INNOVATION NUMÉRIQUE APS « NA SET » : DES VOIX MISES AU SERVICE DE LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT SUR LA PETITE-CÔTE APS THIAROYE-SUR-MER : LE MAIRE PLAIDE POUR UNE MEILLEURE PRISE EN COMPTE DE SA COMMUNE DANS LES PROJETS DE L’APIX APS POLITIQUES TERRITORIALES, UNE PLUS-VALUE À LA BONNE GOUVERNANCE (CONSEILLER HCCT) APS PROJET PIKINE IRRÉGULIER SUD 2 : DES KITS D’HYGIÈNE AUX POPULATIONS ET ACTEURS INSTITUTIONNELS APS UNE ’’TABLE DES INFRACTIONS’’ POUR RÉDUIRE LES MANDATS DE DÉPÔT ET LES LONGUES DÉTENTIONS APS LES SCIENTIFIQUES INVITÉS À SORTIR DES UNIVERSITÉS ET DES LABORATOIRES AGP Boké-Coopération : Revue annuelle régionale des Plans Opérationnels de Travail 2020 du Système des Nations Unies AGP Guinée/Natation : Démarrage du championnat le 12 décembre prochain à Conakry

Côte d’Ivoire-AIP/Inter/ L’OMS préconise l’utilisation de nouveaux tests rapides pour diagnostiquer la Covid-19 en Afrique


  23 Octobre      14        Santé (8117),

   

Abidjan, 23 oct 2020 (AIP)- L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconise l’utilisation en Afrique de nouveaux tests de diagnostic rapide pour la Covid-19 à base d’antigènes, dans un communiqué transmis jeudi 22 octobre 2020 à l’AIP.

Le déploiement de ces nouveaux tests rapides de COVID-19 permettra d’augmenter considérablement la capacité de dépistage des pays africains et sera un soutien véritable dans la lutte du continent contre la cette pandémie.

« Les nouveaux tests de diagnostic rapide basés sur la détection de l’antigène aideront à répondre aux énormes besoins de diagnostic en Afrique », a déclaré la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.

« La plupart des pays africains se concentrent sur le test des voyageurs, des patients ou des contacts, et nous estimons qu’un nombre important de cas ne sont pas détestés », a poursuivi Dr Matshidiso Moeti. Elle a ajouté qu’ils permettront de garder une longueur d’avance sur la COVID-19 en intensifiant la recherche active de cas dans des endroits difficiles.

De nombreux pays africains ont eu du mal à effectuer des tests en nombre suffisant pour contrôler la pandémie, avec seulement 12 dans la Région atteignant un seuil de 10 tests pour 10 000 personnes par semaine au cours du mois dernier. A l’exemple du Sénégal qui effectue 14 fois moins de tests que les Pays-Bas et le Nigeria, 11 fois moins de tests que le Brésil, note le communiqué.

Dans la même catégorie