AGP Gabon/ Session criminelle pour mineur: 36 mois de prison ferme pour un jeune braqueur AGP Gabon/Koulamoutou: Les établissements privés et confessionnels réclament les kits sanitaires ANP Tahoua : 132 meilleures élèves filles de la région reçoivent officiellement des prix d’excellence ANP Niger : Les Comités de Gestion des Etablissements Scolaires (COGES), sont très importants dans la gestion des écoles AIP Institutions politiques rassurantes et stabilité, une forte attente des populations d’Abengourou AIP Les enseignants du lycée des Jeunes filles de Séguéla instruits sur les droits des enfants AIP Des enseignants recommandent une sensibilisation sur les droits et devoirs des enfants AIP 30 nouveaux cas de Covid-19 et neuf guéris AIP Le nouveau quinquennat du président Ouattara devrait être consacré au renforcement des actions en faveur des femmes et des jeunes, estime-t-on à Odienné ANGOP Angola: PR expressa vontade contínua de dialogar com jovens

COVID-19 : Le parlement de la CEDEAO prône l’utilisation des TICS pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation


  17 Novembre      14        Société (25285),

   

Niamey, 17 Nov (ANP)- Le président du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a présidé, ce mardi 17 novembre à Lomé au Togo, la cérémonie d’ouverture de la 3ème réunion délocalisée des commissions de l’institution sous régionale sous le thème ‘’la CEDEAO à l’ère de la COVID-19 : mettre l’accent sur la technologie de l’information et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les Etats membres ‘’.

Après un bref rappel historique sur le processus ayant abouti à la création de l’institution sous régionale qu’est la CEDEAO et celui du parlement de cette même institution, le Président du parlement de la CEDEAO, l’honorable Sidie Mohamed Tunis a soutenu que ‘’la pandémie de la COVID-19 a causé la plus grande perturbation des systèmes éducatifs de l’histoire, touchant près de 1,6 milliard d’apprenants dans plus de 190 pays sur tous les continents. Outre l’exacerbation des disparités préexistantes en matière d’éducation, la COVID-19 a également réduit les possibilités d’apprentissage de nombreux enfants, jeunes et adultes parmi les plus vulnérables, en particulier les habitants des zones rurales et les personnes handicapées’’.

Il a, à cet effet, indiqué que toutes les sphères de la vie sociale ont été touchées par les conséquences de cette pandémie, particulièrement l’éducation où ‘’94 % de la population estudiantine mondiale, dont 99 % dans les pays à revenus moyens les moins importants’’ ont été impactés par la COVID-19.

A cet effet, Sidie Mohamed Tunis a préconisé l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour juguler cette situation dans les pays membres de la CEDEAO parce que, selon lui, ‘’l’ère du numérique offre d’énormes possibilités pour atteindre les groupes les plus vulnérables de nos sociétés’’ car ‘’la technologie a tellement progressé que les distances géographiques sont comblées grâce à l’utilisation d’outils qui vous donnent l’impression d’être dans une salle de classe ou de réunion’’ a-t-il laissé entendre.

Le Président Sidie Mohamed Tunis a, à cette occasion, appelé à mener un combat contre les inégalités dans le secteur de l’éducation à travers l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

‘’L’objectif général de cette réunion délocalisée de la Commission mixte est de réfléchir à la possibilité de garantir un environnement d’apprentissage véritablement numérique avec un accès sans entrave à l’internet’’ a-t-il rappelé.

Selon toujours l’honorable Sidie Mohamed Tunis cette 3ème réunion, délocalisée à Lomé, de la commission mixte éducation, science, et culture, technologie de l’information, des affaires politiques, paix, sécurité et infrastructures, constitue une occasion pour rechercher ‘’les solutions en faveur de nos populations ; et de la promotion de stratégies technologiques et d’innovations inclusives pour le développement durable, ainsi qu’à un environnement d’apprentissage propice dans la période post-COVID-19’’.

‘’J’espère que nous profiterons de ce forum pour travailler intelligemment pour nos peuples et agir de manière décisive pour l’avenir de la CEDEAO’’ a-t-il conclu.

Rappelons que cette réunion délocalisée des commissions de la CEDEAO à Lomé est la 3ème d’une série dont les deux premières se sont déroulées à Cotonou (Benin) et à Bissau (Guinée-Bissau).

Dans la même catégorie