APS Le partenariat public-privé,  »une alternative au financement des infrastructures » (PM égyptien) APS Mahawa Sémou Diouf installé comme président de la Cour de justice de l’UEMOA MAP Le CPS de l’UA adopte la «Déclaration de Tanger» sur la promotion du lien Paix-Sécurité-Développement et décide de la soumettre au Sommet de l’UA MAP RDC: L’ONU alerte sur la crise de la faim, la « plus grande » en Afrique MAP Afrique du Sud : Dix morts dans deux fusillades au Cap-Oriental ATOP Vo/ Santé : revue annuelle des activités 2022 du district sanitaire ATOP Kozah/ Promotion de l’entreprenariat : les opportunités offertes aux PME par la loi de finances 2023 expliquées aux entrepreneurs de la kara ATOP Visite du Président Faure Gnassingbé au Gabon : des questions bilatérales, régionales, continentales et internationales évoquées APS Hôpital Amath-Dansokho : plus de 10 000 consultations et 700 scanners réalisés en 2022 (directeur) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Plus de 3000 actes d’insécurité en 2022 dans l’espace des sept pays ayant ratifié l’Initiative d’Accra

Des indicateurs de solidarité et de cohésion sociale à l’étude à Dabou


  30 Septembre      16        Société (41005),

   

Dabou, 30 sept 2022 (AIP)- Des indicateurs de la solidarité et de la cohésion sociale sont à l’étude lors d’un atelier qui se tient du jeudi 29 au 30 septembre 2022, à Dabou.

Cet atelier qui réunit les experts, point focaux de différents ministères et institutions de l’Etat, se tient à l’initiative du ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté à travers l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (OSCS) autour du thème, “Atelier de prévalidation des indicateurs actualisés”.

Selon le Directeur général de l’OSCS, Coulibaly Tiohozon Ibrahima, deux arguments importants justifient la tenue dudit atelier à savoir l’évolution de la situation socio-économique et politique, qui nécessite que les indicateurs de solidarité et de cohésion sociale, au nombre de 151, élaborés de façon participative, inclusive, et adoptés en 2019 soient revisités et actualisés.

L’adoption par la Côte d’Ivoire, d’un nouveau plan national de développement (PND) qui court jusqu’en en 2025, avec de nouveaux objectifs de paix, de solidarité et de cohésion sociale qui nécessairement influent sur lesdits indicateurs.

Trois modules ont été retenus pour le déroulement de l’atelier, la présentation du processus d’actualisation des indicateurs nationaux de solidarité et de cohésion sociale, les échanges entre experts et points focaux, et la prévalidation.

L’atelier se tient sous le regard et la contribution du comité scientifique dirigé par le sous directeur des statistiques émergentes à l’Institut national de la statistique (INS), Abou Tanoutchi Henri, qui s’assure du caractère participatif et inclusif des indicateurs.

Dans la même catégorie