Inforpress Dom Paulino Évora completaria hoje 46 anos da sua nomeação como o primeiro bispo cabo-verdiano AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’école a repris timidement à Sakassou, après l’enterrement de l’élève tué accidentellement Inforpress Presidente da República recebeu delegação do MpD no quadro dos resultados eleitorais MAP Sénégal : la promotion de l’agro-industrie, une priorité pour Macky Sall INFORPRESS Sindprof comemora o Dia do Professor Cabo-verdiano com actividades descentralizadas e reflexão sobre a classe ANP Début de la Campagne de vaccination contre la rougeole dans la ville de Tahoua INFORPRESS Covid-19: “No seio escolar a incidência de contágio por covid-19 é muito baixa” – DNE Inforpress Covid-19/Fogo: Equipa multissectorial reforça medidas para combater propagação do vírus APS QUATRE SÉNÉGALAIS LICENCIÉS DANS LES CLUBS DE LA MLS EN CE DÉBUT DE SAISON APS DÉBUT DU CONSEIL PRÉSIDENTIEL SUR L’EMPLOI DES JEUNES

EBOLA à N’zérékoré : Le corps médical reçoit les premières doses du vaccin contre la maladie


  24 Février      12        Santé (9999),

   

N’zérékoré, 24 fév.(AGP)-Comme entamé mardi, 23 février, dans la sous- préfecture de Gouécké, le lancement de la campagne de vaccination par le ministère de la Santé suit son cour. Dans la matinée de ce mercredi, 24 février 2021, l’hôpital régional de N’zérékoré reçoit sa dose de vaccin. Pendant cette séance de vaccination, tout le personnel soignant au nombre de 303 a reçu sa dose.
Docteur Kaba KEITA, Directeur Général dudit hôpital a été au premier rang de cette série de vaccination suivi des laborantins considérés comme les premiers contacts des victimes.
Siba Chavanel kalivogui, laborantin dans cet hôpital, salue l’effort du gouvernement : « C’est un sentiment de satisfaction et de joie d’être vacciné aujourd’hui. J’ai été en contact avec la maladie à virus Ebola parce que quand les victimes sont venues, c’est nous qui avons prélevé les échantillons et les manipuler. Nous sommes rassurés que les autorités nous surveillent, ils mettent tout en œuvre pour que nous travaillons en sécurité et dans la confiance ».
Aux dernières nouvelles, les populations de N’zérékoré et celles de Gouécké restent optimistes vis-à-vis de cette vaccination. Pour preuve, le sous-préfet de Gouécké demanderait des vaccins supplémentaires pour sa population.

Dans la même catégorie