ANP La construction de l’Echangeur Ali Saïbou permettra d’optimiser l’utilisation de la voie express, selon le Ministre des Finances AIB Etats unis : Le procès de Trump pour «incitation à l’insurrection» débute le 9 février AIB Burkina : L’importation d’énergie du Ghana en hausse de 113% en 2019 (Rapport) AIB Report de l’entrée en vigueur de l’ECO : «Il s’agit d’un aveu d’échec» selon un universitaire AIB Politique et syndicalisme occupent  la Une des quotidiens burkinabè AIB Meilleure journaliste du Burkina: Rabiatou Simporé dédie ses prix aux agents de l’AIB MAP Visionnaire et impitoyable, Lekjaa est l’un des meilleurs administrateurs de football AIB Jonathan Pitroipa quitte Paris FC AIB Report de l’entrée en vigueur de l’ECO : «Il s’agit d’un aveu d’échec» selon un universitaire AIB Burkina : Les fidèles catholiques invités à sauver les médias diocésains

Elections au Niger : Les missions d’observation de la CEDEAO, de l’UA et de l’OIF félicitent le Niger pour la ‘’bonne tenue’’ des scrutins


  29 Décembre      11        Société (27870),

   

Niamey, 29 Déc. (ANP)- Les missions d’observation de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Africaine (UA) et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont félicité les autorités nigériennes, les acteurs politiques et les agents électoraux pour la ‘’bonne tenue’’ des élections présidentielles et législatives du 27 Décembre 2020.

C’est à travers des déclarations préliminaires, lues ce mardi 29 Décembre à l’Hôtel Bravia de Niamey, que les trois missions d’observation ont tour à tour adressé leurs félicitations aux acteurs impliqués dans le processus électoral au Niger pour ces scrutins qu’elles ont trouvés ‘’crédibles’’, même si elles ont, par ailleurs, noté quelques manquements ‘’mineurs’’.
Dans la déclaration qu’il a lue, le Chef de la mission d’observation de la CEDEAO, M. Mohamed Namadi Sambo a indiqué que le processus électoral a été ‘’relativement libre, équitable, transparent et professionnel’’.

Ce processus, détaille l’émissaire de la CEDEAO, concerne les préparatifs des élections, la conduite de la campagne électorale, les opérations électorales le jour du scrutin, ainsi que le tri, le comptage et la comptabilisation des bulletins de vote.

‘’La mission d’observation de la CEDEAO félicite toutes les parties prenantes et le peuple nigérien pour avoir démontré sa maturité en participant de façon paisible au déroulement du scrutin, et les invite à garder le même esprit jusqu’à la fin de l’ensemble du processus’’ a lancé M. Sambo.

L’ancien Vice-président nigérian a, aussi, indiqué que son équipe a ‘’pris note de quelques dysfonctionnements dans le déroulement de l’élection’’ parmi lesquels, ‘’l’ouverture des bureaux de vote avec retard’’, ‘’l’acheminement tardif des matériels électoraux’’ ou encore ‘’le non-respect du protocole anti-covid -19’’ à certains lieux.

Par ailleurs, la mission de la CEDEAO invite ‘’les institutions étatiques compétentes à prendre les mesures appropriées pour répondre à toutes les préoccupations, tout en exhortant toutes les parties prenantes à recourir aux institutions de la République pour obtenir les réparations en cas de litige’’.

La mission d’observation de l’organisation ouest africaine invite aussi les institutions en charge des élections à publier les résultats du scrutin dans les délais légaux et conformément aux dispositions du Code électoral avant d’exhorter les partis politiques à ‘’s’abstenir de déclarer des résultats non officiels’’.

M. Sambo a indiqué que la CEDEAO a déployé environ 100 observateurs dans plusieurs régions du pays, sauf les régions de Diffa et Tillabéri, pour raison d’insécurité, avant de préciser que ‘’la CEDEAO continuera à suivre de près les développements post-électoraux’’.

La mission d’observation de l’Union Africaine conduite par l’ancien Premier ministre Mauritanien M. Ould M’Bareck a, aussi, adressé ‘’toutes ses félicitations à l’ensemble des électeurs pour leur mobilisation exemplaire et pacifique qui a permis le bon déroulement des opérations de vote’’.

Elle a tenu à remercier ‘’les autorités et l’ensemble des acteurs pour la tenue effective des scrutins et des dispositions prises en vue de garantir les meilleures conditions de travail à toutes les missions présentes en République du Niger’’ a déclaré M. Ould M’Bareck.

Pour le besoin des futures élections dans le pays et ayant constaté des manquements lors de ces scrutins, la mission de l’UA recommande au gouvernement de renforcer, entre autres, ‘’la réhabilitation du cadre de concertation politique existant afin de créer et d’affermir un climat de confiance à même de garantir la paix et la stabilité dans le pays’’.

A l’endroit de la CENI, M. Ould et son équipe suggèrent de ‘’poursuivre et renforcer l’éducation civique et électorale des populations’’.

Pour sa part, la mission d’observation de l’organisation internationale de la francophonie (OIF), sous la direction de l’actuelle présidente de l’Assemblée Nation de la République du Togo, Mme Yawa Tségan a salué l’accès équitable des candidats aux média lors de la campagne électorale et le respect de la durée de 11 heures de temps par les bureaux de vote, mais aussi la participation ‘’notable’’ des jeunes et des femmes aux scrutins.

De façon globale, la mission de l’OIF a tiré un bilan satisfaisant de ces élections, notamment la présidentielle qu’elle a qualifiée ‘’d’historique’’ qui va permettre, selon elle, la première alternance démocratique dans le pays.

Le 27 décembre dernier s’étaient tenues au Niger des élections législatives et présidentielles où 7,4 millions de nigériens ont été appelés aux urnes pour élire 166 députés à l’Assemblée nationale et le futur président de la République du pays, rappelle-t-on.

MSB/AS/ANP 0187 décembre 2020

Dans la même catégorie