APS COVID-19 : DEUX CAS GRAVES SIGNALÉS PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique LINA IOM Donates Sanitary Materials To Partners Amid Coronavirus Advent LINA Media Houses In 2 Counties Get L$67k Aid For COVID-19 Awareness LINA Three Public Hospitals In Bong Benefit From Donation Of Medical Supplies LINA WHH Donates 2 Motorbikes To Sinoe Health Team As Part Of Anti-COVID-19 Efforts LINA Grand Kru Business Group Donates L$100k Hand-Washing Materials To MIA LINA Sinoe CSO Network On Door-to-DoorAwareness About Coronavirus Prevention

Facilité élargie de crédit : Le FMI accorde plus de 22 millions de dollars au Bénin


  2 Juillet      41        Economie (8113), Finance (426),

   

Rabat, 02/07/2018 (MAP)-Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’accorder 22.4 millions de dollars au Bénin, dans le cadre d’une Facilité élargie de crédit (FEC), indique un communiqué du FMI.

Ce nouveau décaissement est un signe d’encouragement à la poursuite des réformes engagées par le pays, depuis quelques années, souligne le document relayé par les médias locaux.

En 2017, l’activité économique du pays s’est développée et l’inflation a été maintenue à un taux assez faible. Aussi, l’exécution du budget 2017 a été au-delà des espérances et le déficit budgétaire global maintenu à 7% du Produit intérieur brut (PIB), explique l’institution financière, notant que le principal moteur de cette performance a été le secteur fiscal qui a connu une hausse de ses recettes, en raison de l’élargissement de l’assiette fiscale et de l’amélioration du système de collecte des impôts.

Profitant de la reprise de l’économie nigériane et d’une hausse de la production cotonnière (avec un volume record de 597 986 tonnes pour la campagne 2017/2018), le pays a atteint une croissance estimée à 5,6% en 2017. De même, il y a eu un ralentissement de la dette publique, motivé par le respect des objectifs de dépenses publiques prévues.

Cependant, le Fonds fait savoir que l’accroissement du déficit du compte des transactions courantes en 2017 a limité les potentialités de hausse de la croissance économique pour la période. Néanmoins, les réformes engagées par le gouvernement permettent d’entrevoir des perspectives économiques positives pour le pays, pendant les prochaines années.

Pour 2018, le pays devrait donc réaliser une croissance économique de 6%, selon les prévisions du FMI.

Dans la même catégorie