AIP Des acteurs renforcent leurs capacités et partagent leurs expériences sur le système des transports intelligents AIP Bientôt une école d’agriculture digitale à Yamoussoukro AIP Pose de la première pierre de l’agora de Guiglo AIP Saison des pluies 2023 : 17 enfants victimes dont 15 décès déjà enregistrés AIP Le projet d’élargissement de la route Abidjan-Dabou présenté à des écoliers MAP LDC de la CAF: « la finale retour sera totalement différente de l’aller au Caire », prédit Sven Vandenbroeck ANP Niger : ‘’Tous les villages qui sont à plus de 1000 Habitants seront électrifiés » ( ministre de l’énergie) MAP LDC de la CAF (finale retour) : « les joueurs d’Al Ahly ont les qualités requises pour conserver leur avantage à l’aller » (Marcel Koller) MAP Centrafrique: 60 casques bleus tanzaniens rapatriés après des accusations « d’abus sexuels » (Minusca) MAP Afrique du Sud : Six policiers tués en une semaine (police)

Gabon/Grève des magistrats : le mouvement se poursuit


  22 Mars      95        social (559),

 

Libreville, 21 mars 2023 (AGP)-Réuni en Assemblée générale extraordinaire ce mardi 21 mars 2023, le Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG) a décidé, à l’unanimité, de poursuivre son mouvement de grève entamé en décembre 2022 dernier.

Malgré le lot de dotation de véhicules reçu la semaine dernière des mains du ministre de la Justice, Erlyne Antonela Ndembet Damas, le Syndicat national des magistrats du Gabon maintient son mouvement de grève.

« À la suite de l’assemblée générale extraordinaire tenue ce jour, les magistrats du Gabon ont décidé de poursuivre la grève illimitée déclenchée en décembre 2022, et ce, jusqu’à l’adoption par les deux chambres du Parlement et la promulgation du statut des magistrats », a déclaré Germain Nguema Ella, président du Synamag.

Les magistrats réclament des augmentations de salaires, des meilleures conditions de travail et une réforme de leur statut pour mieux exercer et assurer l’indépendance de la justice.

Il faut dire que ce mouvement n’est pas sans conséquence pour le peuple au nom de qui la justice est rendue. Mais aussi, pour les avocats.

En effet, le manque de juges pour entendre les affaires peut entraîner des retards dans le traitement des dossiers des clients des avocats, voire même une interruption du travail. En outre, cette grève peut avoir des répercussions financières pour les avocats qui ne peuvent pas facturer leurs heures de travail à leurs clients.

Enfin, la qualité de la justice rendue est également en jeu si les affaires ne sont pas traitées en temps voulu, en raison du manque de juges.

Dans la même catégorie