APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

Gabon/Tchibanga: Le maire Jean Charles Yembit Yembit sur les chantiers de pavage de la ville


  1 Août      5        Politique (10231),

   

Libreville, le 1er Août (AGP)- Dans le but de se rassurer du bon déroulement des travaux de pavage de certaines artères de la ville de Tchibanag, chef-lieu de la province de la Nyanga (Sud du Gabon), le maire Jean Charles Yembit Yembit a effectué vendredi 31 juillet, une mission dite de vérification sur le terrain. Le constat à mi-parcours révèle que les travaux avancent sereinement, malgré certains écueils techniques décriés par les populations.
Accompagné de ses adjoints, des maires d’arrondissements, des services techniques, ( Cadastre, SEEG, Travaux publics et Sécurité routière), l’édile de la ville de Tchibanga, Jean Charles Yembit Yembit, a effectué une mission de terrain, relative au regard direct des travaux d’assainissement et de pavage de certaines artères du chef-lieu de la province de la Nyanga.

«En tant que Maître d’ouvrage, la Mairie se devait d’aller constater, l’évolution sinon l’avancement des travaux. Il faut aussi partir du principe que nous sommes là, dans le cadre de la phase 2 du Projet de développement des infrastructures locales (PDIL2), qui est une volonté du Président de la République et qui, bénéficie de l’appui de la Banque mondiale», a indiqué le président du Conseil municipal de la ville de Tchibanga.

Nonobstant le fait que la mairie, avait ce devoir de vérification et du suivi du déroulement des travaux, l’observation est aussi faite par les populations, de certains écueils, en y interpellant les autorités municipales. Il a donc fallu à l’équipe municipale, de faire la ronde des chantiers pour confronter cela.

Cependant, un ralentissement de l’élan des travaux est perçu sur le terrain. Cela est dû à la crise sanitaire qui occasionne la réduction des équipes sur les différents chantiers. On y relève également, une nécessité de construire des ouvrages d’art et autres exécutoires supplémentaires par endroit.

Or, cela pourrait entraîner des coûts qui n’ont pas été prévus dans le cahier de charge. On pourrait donc s’attendre, à un prolongement du délai d’exécution des travaux, au mieux, à une rallonge de l’enveloppe allouée. Une attente qui soulagerait le conseil municipal, pour qu’à terme, les axes concernés bénéficient des travaux de qualité.

Pour le représentant des TIPPE (Travaux d’Intérêt public pour la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi), Sarr Aboubacar, les travaux avancent dans l’esprit de la crise sanitaire, instant aux aléas techniques de terrain. «Nous sommes actuellement à 38% de travaux de voirie et 32% de production des pavés», a-t-il rassuré.

Le gouvernement gabonais, s’est engagé de financer avec l’appui de la Banque mondiale, un projet de développement local dénommé Projet de développement des infrastructures locales (PDIL), dont une première phase, avait fait l’objet d’un financement entre 2006 et 2011, en faveur de six(6) des neuf(9) provinces du Gabon.

Dans la même catégorie