GNA ‘Achisco 92′ Group congratulates Mad. Owusu-Banahene, Bono RM designate GNA Police retrieves stolen coffin from burial service GNA Hunger Project Ghana hands over Epicentre to community AIP Côté d’Ivoire-AIP/ L’ONG Verbatims remet deux infrastructures communautaires réhabilitées à Biankouma-village AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet d’Issia exhorte les acteurs politiques à une campagne apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La fondation Konrad et le RAIDH appellent les populations de Man à la culture de la paix durant les législatives AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La société civile et le ministère de l’Intérieur appellent les populations de Man à des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le « One Stop Center » de Bouaké officiellement ouvert AGP Election à la CAF 2021 : cinq candidats lancés dans la course à la présidence AGP Siguiri/ Administration : Prise de fonction du nouveau secrétaire général

Guinée/société : Le président de l’UDCG dénonce l’augmentation exponentielle’’ des prix des biens et services


  9 Février      13        Economie (11196),

   

Conakry, 08 fév(AGP)- Dans une déclaration, le président de l’Union pour la Défense des Consommateurs de Guinée (UDCG), M’Bany Sidibé, a indiqué avoir constaté avec regret une augmentation exponentielle et sans explications crédibles, des prix des biens et services dans les différents marchés guinéens. Ce qui constitue d’après lui, une véritable préoccupation et un souci national pour leur organisation.
« En ce moment de pandémie de Convid-19, les consommateurs guinéens traversent un moment extrêmement difficile avec la pauvreté et une précarité absolue. Les consommateurs ne parviennent plus à supporter les prix injustes et discriminatoires imposés sur eux par des commerçants, des industriels et des prestataires de services véreux. Chaque commerçant, chaque industriel ou prestataire de services fixe le prix de son produit en fonction de l’apparence du client. Ce qui constitue une véritable violation des principes fondamentaux de l’économie de marché », a fait savoir le président de l’UDCG.
Poursuivant, M’Bany Sidibé a dit que face à cette situation désastreuse, il est urgent et nécessaire de règlementer la fixation des prix des biens et services en appliquant la loi portant réglementation générale de la concurrence et de la liberté des prix.
« Pour lutter contre la vie chère, l’UDCG décide de déposer un mémorandum détaillé sur la règlementation des prix et le mécanisme de protection des consommateurs à l’attention du président de la République et de son gouvernement dans les meilleurs délais », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie