MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) MAP Bank Of Africa lance sa nouvelle plateforme de crédit à la consommation « creditdaba.ma » AIP Un cadre RHDP de Man en lice pour une candidature d’indépendant aux législatives AIP La paix et la solidarité célébrées dans le canton Kafigué AIP Des motos pour les secrétaires de sections RHDP du canton Kafigué AIP L’érection du village de Dagba en sous-préfecture souhaitée AIP Aimée Zébéyoux réconcilie les populations autochtones et allogènes de Téhiri MAP Lancement de la 6eme Semaine du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA)

Hypertension artérielle : la LICH en campagne à Abengourou pour encourager la prévention


  21 Décembre      12        Société (27372),

   

Abengourou, 20 déc 2020 (AIP)- Une équipe de la Ligue ivoirienne contre l’hypertension artérielle (HTA) et les maladies cardiovasculaires (LICH) en campagne de sensibilisation dans les églises et mosquées d’Abengourou a encouragé, dimanche 20 décembre 2020, les populations à faire de la prévention pour éviter la maladie.

La tournée de sensibilisation de deux jours avait pour thème « hypertension artérielle une menace pour la santé ». Elle a démarré samedi à la grande mosquée d’Abengourou puis s’est poursuivi dimanche dans plusieurs édifices catholiques et évangéliques.

À chaque séance, le directeur coordonnateur de la LICH le Docteur Yao Loukou a encouragé les fidèles à opter pour le dépistage en vérifiant régulièrement leur tension pour ne pas se laisser surprendre par l’hypertension artérielle « le tueur silencieux ».

L’hypertension artérielle est définie comme une tension artérielle supérieure à 14/90. C’est une maladie dangereuse et discrète qui progresse généralement sans provoquer aucun signe. « Si elle n’est pas traitée peut causer des problèmes de santé, des lésions du cerveau causées par l’interruption de l’apport du sang », a prévenu le Dr Yao Loukou ajoutant qu’elle est l’un des principaux facteurs de risque cardiovasculaire (AVC), d’infarctus du myocarde, insuffisance rénale, artériopathie des membres inférieurs et de la cécité.

Selon le docteur Kattié Emmanuelle, de l’équipe de la LICH, les principaux symboles qui peuvent alerter sont les troubles visuels, les bourdonnements d’oreille, les maux de tête, douleur de poitrine, les palpitations et essoufflements.

La tension artérielle touche 21 % des Ivoiriens. Elle est due à plusieurs facteurs favorisants que sont la malformation des veines, la sédentarisation, le manque d’activité sportive, la consommation excessive de sel, le stress, l’obésité, la fatigue, le tabac, l’alcool, le sucre, les aliments gras surtout la graisse d’origine animale.

Certains facteurs sont maîtrisables a rassuré toutefois le docteur Kattié Emmanuelle de l’équipe de la LICH. Elle a préconisé le changement de mode de vie en agissant sur les facteurs prédisposants. La spécialité de la santé du cœur a conseillé la pratique régulière de sport, la gestion du stress, une bonne hygiène alimentaire.

Créée en 2009, la LICH a pour mission de sensibiliser sur l’hypertension artérielle, de dépister les cas ignorés, de prendre en charge les personnes souffrantes de la maladie et de renforcer les capacités des professionnels de santé sur l’HTA.

Dans la même catégorie