MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias GNA President Akufo-Addo names Jubilee House officials ANP Le Gouvernement de la Turquie « profondément attristé » par la mort de 4 soldats nigériens dans la région de Diffa MAP ICESCO: Conférence internationale mercredi sur les technologies intelligentes et la résilience pour une agriculture durable en Afrique GNA Let’s stop the blame game and support the President

Inter/ 18 millions d’électeurs attendus aux urnes pour la présidentielle en Ouganda


  14 Janvier      10        Politique (14278),

   

Abidjan, 14 jan 2021 (AIP)- L’élection présidentielle 2021 en Ouganda se tient ce jeudi 14 janvier avec 18 millions d’électeurs attendus aux urnes pour choisir leur président parmi 11 candidats.

Au nombre de ceux-ci, figure le Président sortant, représentant le Mouvement de résistance nationale (NRM), Yoweri Museveni, 76 ans, au pouvoir depuis 35 ans et briguant un 6e mandat, ainsi que son principal opposant, Bobi Wine, 38 ans, chanteur de Ragga et député.

Cette élection se tient après une campagne particulièrement violente, émaillée d’arrestations et d’émeutes et endeuillée par plusieurs dizaines de morts, qui s’est achevée mardi par la suspension jusqu’à nouvel ordre des réseaux sociaux et des services de messageries dans le pays.

L’opposition, orpheline du vétéran Kizza Besigye, qui n’a pas souhaité concourir après quatre tentatives et autant de défaites face à Yoweri Museveni, présente dix candidats contre le NRM.

Les 18 millions d’électeurs Ougandais votent dans quelque 34 600 bureaux pour ce scrutin présidentiel et législatif.

Des craintes ont émergé quant à l’équité et à la transparence du scrutin au cours de cette campagne plus violente que les précédentes où des journalistes, des critiques du régime et des observateurs ont été empêchés de travailler. La population craint des violences post-électorales.

(AIP)

Dans la même catégorie