MAP Eliminatoires Mondial Costa Rica (Dames/U20): le match Bénin-Maroc interrompu en raison des intempéries ANP Présidentielle de février 2021 au Niger : Mahamane Ousmane réclame toujours la victoire. GNA Shai-Osudoku Assembly inaugurates classroom project AIP L’UDPCI planche sur son avenir et la situation sociopolitique nationale AIP Emmanuel Ahoutou prend fonction à la tête du Comité de privatisation AIP Le Trésor booste sa stratégie de mobilisation des recettes non fiscales AGP Guinée/Santé : Les regroupements et manifestations de masse autorisés à partir du lundi 27 septembre 2021 (ANSS) AGP Mamou-Coopération: Les nouvelles autorités de Mamou et celles de Kabala, ouvrent officiellement la frontière Guinéo-Sierra Leonaise AGP Guinée : La sage-femme Marie Condé revient sur les grandes lignes de la concertation de l’ONSFMG avec le CNRD GNA MTN donates GHC 100,000.00 to Otumfuo Education Fund

Jean-Michel Sama Lukunde attendu à Bunia pour l’évaluation de l’état de siège en Ituri


  2 Août      19        Politique (18623), Société (35855),

   

Bunia,02 Août 2021(ACP).- une équipe de dix(10) députés nationaux conduite par le ministre des Affaires humanitaires, Modeste Mutinga séjourne dans la ville de Bunia, en vue de préparer l’arrivée pour la première fois en Ituri du Premier ministre Jean-Michel, Sama Lukunde pour s’enquérir de la situation sécuritaire, humanitaire et faire l’évaluation de l’état de siège, a annoncé lundi le député national Raymond Tchedya Patay, élu du territoire de Djugu.
La présence du ministre des Actions humanitaires en Ituri est le premier acquis de démarches menées par le cocus de parlementaires de l’Ituri auprès du gouvernement de la République pour ‘apporter une assistance humanitaire à de nombreux déplacés internes disséminés à travers plusieurs sites, a noté  Raymond Tchedya ajoutant que   le deuxième acquis sera la présence effective du premier ministre Jean-Michel Sama Lukunde en Ituri. Au sujet de l’état de siège, le vice ministre des Congolais de l’étranger a signifié que la présence du Chef du Gouvernement lui permettra de palper du doigt les réalités de cette période exceptionnelle sur le terrain plutôt que d’attendre qu’à partir de Kinshasa des rapports administratifs qui peuvent être erronés.

« Nous avons sollicité et obtenu l’arrivée du premier ministre ici en Ituri pour qu’il palpe les réalités de l’état de siège, écouter les forces vives et partant avec nous les députés nationaux nous allons décider s’il faut mettre fin à l’état de siège ou continuer ça. Si il faut continuer avec l’état de siège il faut des orientations », a-t-il souligné.
Pour le député national Raymond Tchedya, l’évaluation de l’état de siège va porter sur plusieurs indicateurs objectivement vérifiables notamment le niveau des opérations militaires menées, le nombre de redditions des éléments de forces négatives, les armes récupérées, le nombre de déplacés rentrés dans leurs milieux respectifs.
Par ailleurs, Raymond Tchedya, a encouragé le gouverneur militaire de l’Ituri, le Lt généralJohnny Luboya N’kashama pour le lancement de la troisième phase des opérations militaires qui consistent à frapper notamment les miliciens de la CODECO ayant érigé de barrières dans plusieurs axes routiers.

Dans la même catégorie