ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

KOZAH/ RESPECT DES DROITS DE L’ENFANT DANS LES COMMUNAUTES : LES LEADERS TRADITIONNELS ADOPENT UNE CHARTE DE PROTECTION DES ENFANTS DITS ‘’SORCIERS’’


  17 Juillet      3        Société (23129),

   

 

Kara, 17 juil. (ATOP) – Les leaders traditionnels de la région de la Kara ont adopté la charte de protection des enfants dits ‘’sorciers’’ lors d’un atelier organisé le jeudi 16 juillet à Kara.

La rencontre à l’actif  de l’ONG Creuset-Togo se situe dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux droits fondamentaux et des perspectives d’avenir des enfants en situation de détresse dans les régions Centrale et de la Kara. Elle a permis d’édifier les leaders traditionnels sur l’existence et le contenu du document afin de les engager dans la lutte pour le bien-être et les droits des enfants vulnérables, victimes des préjugés.

La charte de protection des enfants dits ‘’sorciers’’, adoptée en présence des autorités administratives en charge de la protection des enfants et des acteurs de défense des droits de l’enfant au Togo, est un document juridique qui règlemente la situation des enfants vulnérables en général et ceux dits sorciers en particulier dans les deux régions. Elle interdit, entre autres, les violences faites aux enfants, les abus sexuels et la discrimination des enfants handicapés.

Les travaux ont permis aux leaders communautaires de passer au peigne fin tous les contours du phénomène lié aux enfants dits sorciers avant de procéder à l’évaluation et à l’adoption du document définitif de protection de cette couche d’enfants déshérités.

Le représentant du directeur régional de l’Action sociale-Kara, Paniza Palakiyem, et le président des chefs traditionnels de la Kara, Sama Batcharo ont félicité l’ONG Creuset-Togo pour l’initiative de cet atelier d’adoption de la charte qui, selon eux, vient davantage protéger les droits des enfants dits « sorciers » dans les communautés. Pour eux, le document  ainsi validé contribuera à une meilleure sensibilisation des populations à la cause des enfants.

Le directeur exécutif de l’ONG Creuset-Togo, Moukpe  Essodéké Bruno a évoqué les difficultés auxquelles sont exposés les enfants dits « sorciers ». Pour lui, l’adoption de cette charte matérialise l’engagement des leaders traditionnels devenus désormais de forts alliés de la protection des droits des enfants et surtout ceux dits sorciers dans leurs localités. M. Moukpe a exhorté les participants à faire leur cette charte et à partager son contenu avec leurs communautés respectives afin d’assurer  l’épanouissement et le bien-être de tous les enfants.

ATOP/BH/BA

Dans la même catégorie