NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

La Banque mondiale renforce son appui à la révision du Code de l’environnement


Abidjan, 26 oct (AIP)- La Banque mondiale a décidé de renforcer son appui technique dans la révision du Code de l’environnement, à travers l’équipement de plusieurs représentations de  l’Agence nationale de l’environnement (ANDE), a annoncé, jeudi, le représentant du directeur des opérations de l’institution financière, Abdoulaye Gadiéré.

La Banque s’est engagée à accompagner l’ANDE dans l’acquisition de 70 ordinateurs pour dématérialiser les séances de validation des études environnementales, et de deux kits visio-conférence pour les réunions et formations à distance ainsi que la réhabilitation de locaux administratifs, notamment à San-Pedro et à Bouaké, dans le cadre de la déconcentration de l’agence.

L’institution de Bretton Woods a également décidé de renforcer les capacités techniques du personnel de l’ANDE l’organisation de sessions  de formation, a ajouté  M. Gadiéré lors de la cérémonie d’ouverture d’un atelier de validation des termes de références du projet de révision du Code de l’environnement.

Organisée sous l’égide du ministère de l’Environnement et du Développement durable, cette rencontre d’échanges a pour objectif de réunir et d’avoir l’avis des experts sur des termes de références et le comité de pilotage du processus de révision de la loi n°96-766 du 03 octobre 1996 portant Code de l’environnement, a fait savoir le directeur général de l’ANDE, Gbê Nanon Didier.

Le ministre Joseph Séka Séka, remerciant les partenaires techniques, notamment la Banque mondiale pour son appui, a précisé que la révision du Code de l’environnement vise à renforcer l’arsenal juridique afin de permettre à la Côte d’Ivoire de faire face à toute catastrophe et de s’inscrire dans le développement durable.

bsb/kp

Dans la même catégorie