APS CORONAVIRUS : LE CHEF DE L’ETAT APPELLE À RESPECTER LES MESURES PRISES POUR ÉVITER ‘’UNE PROPAGATION GÉNÉRALE’’ APS MACKY SALL : « LES RESSORTS DE NOTRE NATION RESTENT SOLIDES » GNA COVID-19: Coca-Cola Ghana donates 3,000 packs of beverages to frontline workers GNA Minority Leader supports fight against COVID-19 GNA Food Vendors acclaim President and Tema MCE APS DE 6,8% EN 2019, LE TAUX DE CROISSANCE DU SÉNÉGAL POURRAIT TOMBER À 3% À CAUSE DU COVID-19, SELON MACKY SALL APS LE CHEF DE L’ETAT MISE SUR QUATRE AXES POUR CONTRER LES EFFETS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX DU COVID-19 APS CORONAVIRUS : LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE PLUSIEURS MESURES SOCIALES ACI Congo/Télécommunications : Faire de Congo Télécom la société numéro un dans le pays APS MATAM : DES PRODUITS D’HYGIÈNE ET D’ENTRETIEN REMIS AU GOUVERNEUR

La Banque mondiale renforce son appui à la révision du Code de l’environnement


Abidjan, 26 oct (AIP)- La Banque mondiale a décidé de renforcer son appui technique dans la révision du Code de l’environnement, à travers l’équipement de plusieurs représentations de  l’Agence nationale de l’environnement (ANDE), a annoncé, jeudi, le représentant du directeur des opérations de l’institution financière, Abdoulaye Gadiéré.

La Banque s’est engagée à accompagner l’ANDE dans l’acquisition de 70 ordinateurs pour dématérialiser les séances de validation des études environnementales, et de deux kits visio-conférence pour les réunions et formations à distance ainsi que la réhabilitation de locaux administratifs, notamment à San-Pedro et à Bouaké, dans le cadre de la déconcentration de l’agence.

L’institution de Bretton Woods a également décidé de renforcer les capacités techniques du personnel de l’ANDE l’organisation de sessions  de formation, a ajouté  M. Gadiéré lors de la cérémonie d’ouverture d’un atelier de validation des termes de références du projet de révision du Code de l’environnement.

Organisée sous l’égide du ministère de l’Environnement et du Développement durable, cette rencontre d’échanges a pour objectif de réunir et d’avoir l’avis des experts sur des termes de références et le comité de pilotage du processus de révision de la loi n°96-766 du 03 octobre 1996 portant Code de l’environnement, a fait savoir le directeur général de l’ANDE, Gbê Nanon Didier.

Le ministre Joseph Séka Séka, remerciant les partenaires techniques, notamment la Banque mondiale pour son appui, a précisé que la révision du Code de l’environnement vise à renforcer l’arsenal juridique afin de permettre à la Côte d’Ivoire de faire face à toute catastrophe et de s’inscrire dans le développement durable.

bsb/kp

Dans la même catégorie