ACP CHAN/Cameroun : 4 Joueurs des Léopards testés positifs au coronavirus ACP 215 nouveaux cas confirmés de Covid-19 enregistrés au cours de la seule journée de samedi en RDC ACP Haut-Katanga : nécessité de construire un mausolée pour Patrice Emery Lumumba ACP Sud-Kivu : les vulnérables de la communauté locale et des réfugiés burundais pris en charge par l’AFPDE à Uvira ACP Les évêques de l’Afrique centrale exhortent la population de Beni à l’espérance comme aurore d’un nouveau matin ACP «Le débat congolais» une émission télévisée en hommage à L.D. Kabila  réalisée au marché de la Liberté ACP 60 ans après Lumumba : les Africains appelés à travailler en communion GNA Probe allegations against me-Akatsi South MCE GNA St. Alban AYPA donates to Tema General Hospital GNA Traders in Kasoa market ignore covid-19 protocols

La gestion des catastrophes au centre d’un atelier à Bouaflé


  22 Décembre      15        Société (27365),

   

Bouaflé, 22 déc 2020 (AIP)- Des directeurs régionaux et  chefs de services, des leaders communautaires ainsi que des représentants d’ONG ont entamé, lundi 21 décembre 2020, à Bouaflé, un atelier sur le thème “Occupation des abords des cours d’eau et des flancs de montagnes par les populations: risques encourus, défis et perspectives”, à l’initiative du Secrétariat exécutif de la plateforme nationale des réductions des risques et de gestion des catastrophes (PN-RRC).

Selon le secrétaire exécutif de cette structure, Dr Touré Kader cet atelier qui prend fin, mardi 22 décembre 2020, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de prévention et de gestion des catastrophes. Il vise à mieux outiller les participants, en vue d’améliorer la gestion d’éventuelles inondations.

Plusieurs sujets sont abordés au cours de cet atelier qui sont, entre autres, la présentation de la plateforme nationale des réductions des risques et de gestion des catastrophes, des risques majeurs de la région de la Marahoué et de la communication en matière de la gestion des risques ainsi que le partage d’expériences.

En 2018, lors de la grande pluie, le département de Bouaflé, dans la région de la Marahoué a enregistré des habitations sous les eaux, des voies obstruées, plusieurs quartiers et plantations inaccessibles, des entreprises envahies d’eau et désertées. Au total, 436 ménages, 3085 personnes sans abris dont 658 femmes et 970 élèves ont été recueillis au centre social de la localité.

Dans la même période, à Zuénoula, plus de 2000 personnes ont été sinistrées.

(AIP)

Dans la même catégorie