GNA NPP delayed Bolga-Bawku-Pulimakom road construction GNA Ghana to host 2021 West Africa Conference on CelebrateLAB GNA Aburihene confers ‘maawerehene’ title on President Akufo-Addo GNA Dr Kingsley Nyarko donates street lights to Kwadaso Municipal Assembly AGP Tournoi UFOA U20 : La Guinée domine la Mauritanie (1-0). AGP Nzérékoré/Insécurité : Cinq bandits présentés aux autorités préfectorales AGP Nzérékoré/Covid-19 : 21 enseignants formés en technique de communication et d’engagement communautaire AGP Guinée/Santé : La prévalence nationale des MGF est de 95% selon l’enquête démographique de Santé Publique de 2018 AGP Guinée/Covid19 : ‘’Des Covid-héros’’ récompensés  par l’Agence More & More APS GESTION DES DÉCHETS : UNE CAMPAGNE POUR UN CHANGEMENT DE COMPORTEMENT LANCÉ À TIVAOUANE

La RDC dotée d’un deuxième Centre public de diagnostic du Covid-19 et d’autres épidémies


  6 Novembre      14        Société (25115),

   

Kinshasa 06 novembre, [ACP] –Le Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) et de l’Agence de coopération sud-coréenne(KOICA), en collaboration avec le Comité multisectoriel de la riposte contre le Covid-19 et l’hôpital sud-coréen, « Soon Chun Hyang », ont doté à la République démocratique du Congo (RDC) un deuxième Centre public de diagnostic du Covid-19 ainsi que d’autres épidémies, indique le communiqué de presse du PNUD, parvenu vendredi à la Rédaction de l’ACP.

 

Selon le communiqué, l’ouverture de ce deuxième centre au sein des Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK) aura la capacité de traiter 200 tests par jour, soit 18 000 tests en 3 mois.

 

Il s’inscrit dans le cadre du projet financé par la KOICA pour renforcer les capacités en diagnostiques nationales afin de lutter contre la pandémie du coronavirus en augmentant le nombre de personnes testées par jour, poursuit le même document. Il précise que l’agence coréenne intervient comme un appui à long terme au ministère de la santé dans son travail de surveillance épidémiologique sur l’ensemble du territoire, grâce à la mise en place de la méthode de dépistage RT-PCR en temps réel et qui permet la détection d’autres maladies.

 

Cette initiative durable indique, par ailleurs, le communiqué du PNUD, comprend trois volets notamment la mise en place et l’équipement du laboratoire concrétisé par l’équipe de la commission laboratoire de l’INRB et les experts sud-coréens de l’hôpital universitaire « Soon Chun Hyang » (SCHMC) en mission à Kinshasa.

 

La source indique, en outre, que la formation des professionnels de santé organisée par l’INRB et les experts de l’hôpital universitaire sud-coréen « Soon Chun Hyang » (SCHMC) a permis aux 18 médecins biologistes dans le laboratoire des cliniques universitaires de Kinshasa de renforcer leurs capacités en matière de diagnostic moléculaire, de prélèvement des échantillons, d’extraction d’ARN et d’analyse RT-PCR en temps réel. Ils ont été également formés en gestion des déchets biomédicaux dans l’objectif de limiter les risques infectieux et biologiques liées aux épidémies.

 

Il sied de signaler que ce projet s’inscrit dans la continuité du plan intégral de la réponse à la Covid-19 du PNUD à savoir : Préparer, répondre et récupérer, présenté en mars 2020 et déployé dans 130 bureaux pays du PNUD dans le monde. Il consiste à appuyer les systèmes de santé dans la formation de la gestion de crise multisectorielle, et l’évaluation des impacts socio-économiques.

 

Il fait partie des efforts convergents de la Corée du Sud et d’autres partenaires de la RDC dans la gestion efficace des crises sanitaires auxquelles le pays est régulièrement confronté. Ce partenariat illustre également la relation de confiance qui unie le PNUD, la République de Corée du Sud et la RDC, dans l’atteinte des Objectifs du développement rural (ODD), note-t-on.

Dans la même catégorie