MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

LA SEMAINE NATIONALE DE LA PETITE ENFANCE LANCÉE, CE LUNDI, À KAFFRINE


  7 Décembre      20        Société (27639),

   

Kaffrine, 7 déc (APS) – Une table ronde sur ‘’la gestion de la petite enfance en période de crise, l’exemple de la pandémie de Covid-19’’ s’est déroulée lundi dans la commune de Kaffrine (centre), pour marquer le lancement de la Semaine nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits (7-13 décembre), a constaté l’APS.

‘’La pratique des soins attentifs dans un contexte de pandémie de Covid-19’’ et la ‘’stratégie [à adopter] pour une prise en charge de qualité de la petite enfance’’ sont au centre des activités prévues pour la célébration de cette couche sociale, selon Mouhameth Ndiaye, le conseiller technique numéro 1 de la ministre chargée de la Protection des enfants.

Le lancement de la Semaine nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits s’est déroulé sous la présidence de Tiguida Wagué, adjointe du gouverneur, chargée des questions de développement de la région. Des acteurs de prise en charge des enfants, des élus locaux et des autorités administratives y ont pris part.

‘’Sous l’égide de l’Agence nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits, cette semaine est organisée chaque année pour que les acteurs impliqués dans cette problématique puissent se mobiliser et (…) influencer les politiques publiques en matière de développement intégré de la petite enfance’’, a expliqué Mouhameth Ndiaye.

Cette année, a-t-il ajouté, ‘’le contexte de la pandémie de Covid-19 nous amène à nous interroger et à réinventer de nouvelles modalités pour mieux prendre en charge la question du développement intégré de la petite enfance’’.

‘’La Semaine nationale de la petite enfance et de la case des tout-petits offre un cadre adéquat d’échange et de partage sur les enjeux qui interpellent le sous-secteur de la petite enfance’’, a souligné M. Ndiaye.

Selon lui, le ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants a lancé récemment un projet d’investissement pour le développement humain, celui de la petite enfance notamment.

‘’Ce projet articule différentes composantes dont la nutrition infantile. Il s’agira pour nous, durant cette pandémie de Covid-19, de faire en sorte que les enfants [âgés] de mille jours au plus puissent accéder à une nourriture de qualité, qui puisse développer leur résilience face à cette pandémie’’, a précisé le conseiller technique numéro 1 de la ministre de la Protection des enfants.

‘’Cette table ronde est organisée pour permettre aux acteurs d’être au même niveau [compréhension] des stratégies élaborées pour la gestion de tout ce qui est petite enfance en cette période de pandémie de Covid-19’’, a précisé Tiguida Wagué.

Dans la même catégorie