ANP Ouverture des frontières terrestres au Niger : Les transporteurs interurbains reprennent progressivement le trafic vers l’international ANP Séance de questions d’actualité au Parlement : Quatre membres du Gouvernement interpelés devant le parlement ANP Niger : 7 nouveaux membres de la haute cour de justice prêtent serment devant le parlement GNA ECOWAS pushes launch of single currency to 2027 GNA ADB holds customer appreciation get-together APS LIGUE DE SAINT-LOUIS : LES INTERNATIONAUX APPORTENT LEUR SOUTIEN À AMARA TRAORÉ APS TAMBACOUNDA : UNE SUBVENTION DE PRÈS DE 14 MILLIONS POUR LES COMITÉS DE DÉVELOPPEMENT DE QUARTIERS APS PREMIÈRE CÉRÉMONIE DE GRADUATION DE L’ÉCOLE MAARIF DE THIÈS APS LE PRÉSIDENT SALL FINIT SA TOURNÉE EN INAUGURANT UN DAARA ET UN RACCORDEMENT ÉLECTRIQUE GNA KAIPTC to hold regional security stakeholders meeting in Banjul

Lancement de la 2è édition du concours du meilleur village impliqué dans la préservation du Parc de la Comoé


  21 Novembre      10        Environnement/Eaux/Forêts (2981),

   

Bouna, 21 nov 2020 (AIP)-La Direction de la Zone Nord-Est (DZNE) de l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) a lancé, vendredi 20 novembre 2020, à Bouna, la deuxième édition du concours  »Eco village », concours du meilleur village impliqué dans la préservation du Parc national de la Comoé.

Selon le chargé des mesures riveraines, commandant KIssi D’Andous, qui donnait les conditions de participation à ce concours, le village candidat doit être à la périphérie du parc et avoir développé des initiatives visant à la réduction des activités illégales telles que le braconnage, l’orpaillage clandestin, les occupations d’une partie de cette aire protégée.

Les dossiers de candidature sont attendus jusqu’à fin novembre, délai de rigueur. Après quoi, une analyse sera faite sur la base d’un certain nombre de critères pour constituer une liste définitive de 10 villages admis à la compétition.

Mi décembre, un jury composé d’experts de l’OIPR et d’environnementalistes va délibérer sur les initiatives et stratégies proposées par chaque village candidat en matière de préservation du arc national de la Comoé.

Les quatre meilleurs villages sur les 10, seront ainsi récompensés pour une enveloppe globale de 7 millions de francs CFA dont 3 millions de francs CFA pour le vainqueur de l’édition, qui lui, bénéficiera d’un projet social qui sera réalisé par l’OIPR avec ce montant.

La première édition tenue en 2016 a eu pour vainqueur le village de Dédi, un village du département de Nassian qui a pu bénéficier d’un logement maître construit et actuellement occupé.

Dans la même catégorie