AGP Gabon/Covid-19: Une opération d’appui aux personnes vulnérables lancée à Libreville AGP Gabon: Le Syndicat la Sentinelle souhaite des réformes profondes de la Marine marchande AIP 69 nouveaux cas de COVID-19 le 19 septembre 2020 (Ministère) AIP Présidentielle 2020: La coordination RHDP de Gbêkê 2 lance la précampagne du candidat Alassane Ouattara AIP Une campagne contre la poliomyélite lancée à Béoumi APS INONDATIONS : 1.903 MÉNAGES SINISTRÉS DANS LA RÉGION DE KAFFRINE APS AUTOSUFFISANCE EN RIZ : MACKY SALL MISE SUR LE RIZ DE PLATEAU APS AGRICULTURE : MACKY SALL DIT ÊTRE SATISFAIT DE L’ÉTAT DES CULTURES AGP Mamou/Présidentielle: Début de l’opération de distribution des cartes d’électeurs AGP Kindia/Présidentielle : 66 commissions administratives de distribution des cartes d’électeurs

L’ANRMP passe en revue ses plans d’actions à mi-parcours et se dispose à être une institution plus performante


  21 Juillet      6        Société (22830),

   

Abidjan, 21 juil 2020 (AIP) – Un an et demi après le démarrage de son Plan d’actions stratégiques (PAS) pour la période 2019-2021 et six mois après la mise en œuvre de son Plan de travail annuel (PTA) 2020, l’Autorité nationale de régulation des marchés publics (ANRMP) a marqué un arrêt pour évaluer les actions réalisées, mais également relever les dysfonctionnements observés afin d’y apporter des mesures correctives.

Ainsi, un séminaire qui a réuni les responsables et l’ensemble du personnel de l’ANRMP s’est tenu du lundi 20 au mardi 21 juillet 2020 dans la ville historique de Grand-Bassam, rapporte une note d’information de l’Autorité administrative indépendante transmise à l’AIP.

Durant ces deux jours, tous les documents stratégiques ont été passés en revue et consolidés en un seul document final qui servira désormais de feuille de route à l’Institution. Le PAS a été initié par le Conseil de régulation présidé par Coulibaly Yacouba. Ce plan triennal a été élaboré et décliné en sept axes majeurs.

A l’ouverture du séminaire, le secrétaire général de l’ANRMP, Oumar Ouattara, a appelé le personnel à développer et maintenir la culture de l’excellence. « Bâtir notre résilience passe par la convergence de tous nos documents de planifications internes mais aussi et surtout par l’érection de la culture de la performance dans notre mode de fonctionnement. Nous ne pourrons réussir ce pari que si nous nous engageons résolument, tous ensemble au quotidien, pour la réalisation de cette vision commune », a-t-il exhorté.

Le même message a été donné par la vice-présidente du Conseil de régulation, Mme Gnakpa Assamoi Feg Brenda, qui s’est félicitée de la détermination du personnel de l’institution, resté engagé malgré la pandémie à Covid-19. « (…) Dans ce même élan, je voudrais vous exhorter à davantage de cohésion, d’esprit d’équipe, d’abnégation et à redoubler d’effort pour permettre à l’ANRMP d’être encore plus performante », a-t-elle recommandé.

L’ANRMP est le régulateur des marchés publics en Côte d’Ivoire. Elle a pour missions, entres autres, de formuler des avis au ministre chargé des marchés publics pour la définition et l’amélioration des politiques en vue des actions de réforme du système des marchés publics, de statuer sur les différends ou litiges, nés entre une autorité contractante et un acteur privé à l’occasion de la passation de la commande publique dans les conditions prévues par le Code des marchés publics et le décret n°2018-358 du 29 mars 2018 déterminant les règles relatives aux contrats de Partenariats public-privé.

L’ANRMP prononce également les décisions d’annulation en cas d’irrégularité ou d’atteinte à la réglementation commises à l’occasion de la passation de la commande publique. Elle procède aussi à des conciliations, le cas échéant, en matière d’exécution, de contrôle et de règlement de la commande publique.

(AIP)

Dans la même catégorie