ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

L’ARTP DEMANDE À ORANGE-SONATEL DE SURSEOIR À SES NOUVELLES OFFRES (COMMUNIQUÉ)


  7 Août      11        Economie (9749),

   

Dakar – L’Autorité de régulation des télécommunications (ARTP) a demandé vendredi à l’opérateur Orange-Sonatel de surseoir à l’application de ses nouvelles offres tarifaires ayant provoqué une levée de boucliers d’associations de consommateurs.

« L’autorité de régulation des télécommunications, tenant compte du contexte de crise et de pandémie de Covid-19, a demandé à Orange-Sonatel de surseoir aux nouvelles offres mises sur le marché le 22 juillet 2020 », rapporte notamment un communiqué de l’ARTP parvenu à l’APS.

La structure invite dans le même temps les parties prenantes à prendre acte de cette décision en rappelant avoir été saisie de plaintes d’associations de consommateurs relatives entre autres aux aspects tarifaires de cette société de téléphonie.

« Dans le cadre du traitement desdites plaintes et, par respect pour le principe du contradictoire, l’opérateur Orange-SONATEL et les associations de consommateurs ont été successivement reçus », fait savoir l’ARTP.

Une forte opposition d’associations et d’organisations de consommateurs est née après l’officialisation de nouvelles offres de l’opérateur Orange-Sonatel.

Les protestataires ont évoqué une hausse des tarifs, alors que la direction de l’opérateur historique du pays a parlé de baisse se prévalant notamment du statut d’une des sociétés de téléphonie proposant les prix les plus compétitifs pour les consommateurs dans la sous-région.

Dans la même catégorie