MAP Présidentielle en Côte d’Ivoire : les électeurs aux urnes AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: les USA appellent les Ivoiriens à éviter la violence et les discours de haine AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : La CEI locale procède à la mise en route des agents et du matériel électoraux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Début du scrutin à Tiassalé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Le scrutin démarre dans le calme à Adzopé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020: Des agents électoraux refoulés dans des villages à Tiassalé AGP CAF/ligue des champions : La demi-finale (Zamalek-Raja) et la finale reportées. AGP Kindia-Société : Les occupants du centre commercial sommés de quitter dans un délai de 72 heures ! AGP Boké/Infrastructures : 12,8 milliards GNF pour compenser les riverains de la route de contournement AGP Présidentielle en Côte d’Ivoire : Soutien de la communauté ivoirienne en Guinée au président Wattara

’’Le comportement humain, responsable de 40 % des cancers’’’ (spécialiste)


  26 Septembre      7        Santé (7834),

   

Dakar, 26 sept (APS) – Le comportement humain est responsable de 40 % des cancers, a soutenu, samedi, le gynécologue et cancérologue, Docteur Amadou Tidiane Diarra, estimant que ’’ce n’est pas négligeable’’.
’’Nous sommes responsables à 40% des cancers, je veux dire le comportement humain. Ce n’est pas négligeable’’, a souligné Docteur Amadou Tidiane Diarra, gynécologue et cancérologue à l’hôpital Aristide Le Dantec.
Dr Diarra faisait une communication sur ’’Le cancer c’est quoi ?’’ lors d’une session d’information et de renforcement de capacités des journalistes spécialisés en santé sur le cancer organisé par l’Association Cancer du Sein Sénégal en prélude du mois de sensibilisation ’’Octobre Rose’’.
’’Le cancer du col par exemple, on peut dire que les facteurs sont la précocité des rapports sexuels, les partenaires multiples et l’absence de dépistage. Pour le cancer de la peau, il y a la dépigmentation, pour le cancer du poumon, il y a le tabac, la pollution industrielle. Donc, 40% des cancers sont le fruit du comportement de l’homme’’, a t-il souligné.
Il a expliqué le cancer comme ’’la transformation’’ de la cellule d’une personne qui va chercher de la force en recrutant d’autres cellules dans son corps pour l’anéantir.
Le spécialiste a cité des facteurs de risque qui peuvent découler ’’des infections, de l’alimentation, de l’environnement, des traumatismes entre autres’’.
Pour le cancérologue, ’’il ya aussi des familles à cancers, mais cela ne veut pas dire que tout le monde fera un cancer’’.
’’Votre mère peut avoir un cancer et que la fille ne fasse pas un cancer. Mais s’il y a plusieurs cas dans une famille ou qu’une personne développe un cancer avant l’âge de 35 ans, il faut aller dépister’’, a expliqué Dr Diarra.
Le dépistage peut, selon lui, ’’diminuer de 50% la mortalité due aux cancers’’.
D’autres thèmes comme les soins palliatifs, l’imagerie et le rôle de l’anatomologiste dans la prise en charge des cancers ont été abordés durant cette journée.
L’Association Cancer du sein Sénégal a été créée en 2013. Elle a pour objectif, d’une part, de sensibiliser sur l’importance du dépistage précoce, d’accompagner et soutenir, d’autre part, les malades du cancer sur le parcours de soins, a expliqué sa présidente Mame Diarra Gueye.

Dans la même catégorie