MAP M. Bourita à Bamako porteur d’un message d’encouragement, d’amitié et de solidarité APS UN PROJET D’ASSISTANCE SOUS FORME DE TRANSFERTS MONÉTAIRES CIBLE PLUS DE 145.000 PERSONNES DANS 12 DÉPARTEMENTS APS MACKY SALL : « LE TER VA DÉMARRER DANS LES PROCHAINS MOIS » AIP Côte d’Ivoire –AIP / Le journal  » l’Inter  » rafle le prix du meilleur organe de presse de la CAIDP ANP Des journalistes ouest-africains en formation sur la lutte contre les crimes économiques et financiers ANP Rencontre des Cadres de la Communication : Les participants recommandent un rehaussement des subventions allouées au secteur APS LE PRÉSIDENT SALL PRESSE LE GOUVERNEMENT D’ACCÉLÉRER LES RÉFORMES DANS PLUSIEURS SECTEURS APS AGROÉCOLOGIE : DES ORGANISATIONS PAYSANNES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE PEAUFINENT LEUR CONTRIBUTION À LA POLITIQUE AGRICOLE NATIONALE APS MAGAL 2020 : SONATEL RENFORCE SA PRÉSENCE APS VERS UN ALLÉGEMENT FISCAL POUR LA PRESSE ET LE TOURISME SUR LA PÉRIODE 2020-2021

Le Directeur général des impôts déterminé à maximiser les recettes fiscales


  25 Août      9        Economie (9786),

   

Kinshasa, 25 août 2020 (Kinshasa).- Le Directeur général des impôts, Barnabe Muakadi Muamba, a réitéré, sa détermination à faire de la Direction générale  des impôts (DGI), une structure  par excellence de mobilisation des recettes en République démocratique du Congo (RDC), capable de donner à l’Etat des ressources financières suffisantes pouvant lui permettre de  réaliser  les moyens de sa politique.

 

Le Directeur général de la DGI l’a déclaré mardi dans son allocution, à l’occasion de la clôture de la session de formation d’une trentaine d’instructeurs du contentieux, qui a eue lieu dans la salle des réunions de l’hôtel des impôts  à Kinshasa.

 

Pour lui, il s’agit d’une toute première expérience de ce genre réalisée depuis la création de cette régie financière, conjointement grâce à un financement de la Banque africaine de développement (BAD), dans le cadre du projet d’appui du renforcement des capacités et au fonds propres de la DGI.

 

Le Directeur général  Muakadi, a par ailleurs salué le fait que par le passé, cette régie financière s’est   consacrée à la formation de différents corps de métiers, en l’occurrence, le corps des Inspecteurs des impôts, faisant allusion à deux promotions dont celles 1989 et 2001 qui constituent, à ces jours  le fer de lance ; le corps des vérifications des impôts avec plusieurs promotions depuis 1989 ainsi que le corps des huissiers fiscaux assermentés qui est devenu le corps des huissiers du trésor.

 

Il ne s’est pas empêché de rendre un hommage au Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo,  pour sa volonté politique affichée de lutter contre les antivaleurs, la corruption et le détournement des deniers publics qui, du reste, contribuent largement au coulage des recettes. Il n’a oublié de saluer l’appui  de sa tutelle  qui n’a cessé d’apporter son appui aux actions menées par la DGI.

 

Aux membres du comité pédagogique qui  ont su user de la technicité requise pour mettre au point une formation professionnelle adaptée aux exigences techniques des services, le directeur général de la DGI les remercié, avant d’indiquer que les recommandations qui ont été formulées à l’issue de cette formation, seront prises en compte pour améliorer davantage les formations à venir.

.

Auparavant, l’l’Inspecteur-coordonnateur, Charles Dimke et le représentant des participants ont pris  respectivement la parole pour  remercier la haute  direction de la DGI et donner la signification profonde de cette manifestation avant  la remise des brevets aux participants.

Dans la même catégorie