GNA HUAWEI introduces huge storage, stellar audio setup Y6s smartphone GNA NPP’s number one position is a step forward- Veep GNA ARB Apex Bank opens branch in Koforidua ANP Dr Abdallah Souleymane candidat investi par le parti ‘’Niger en Avant’’ candidat aux élections présidentielles 2020-2021. ANP Fin à Zinder de l’atelier de sensibilisation des Médias sur la participation politique des femmes ANGOP Covid-19: Angola regista 197 novas infecções GNA Eastern Regional NABCO trainees celebrate two years of working GNA I wish you die in prison-Judge to convict who defiled his two-year-old granddaughter GNA Cocoa Management System is an innovation for smooth implementation of Cocoa Farmers’ Pension Scheme -Veep AIP Côte d’Ivoire: COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

Le ministre Ally Coulibaly présente la vision officielle de la situation en Côte d’Ivoire en prélude a l’élection présidentielle


  15 Octobre      12        Politique (12193),

   

Abidjan, 15 oct 2020 (AIP)- Le ministre des Affaires étrangères, Ally Coulibaly, a présenté mercredi 14 octobre 2020, la vision officielle de la situation en Côte d’Ivoire, en prélude de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Lors d’une réception en l’honneur du corps diplomatique et des représentants d’institutions internationales et régionales accrédités en Côte d’Ivoire, il a fait savoir que cette vision officielle se décline en quatre vérités.

La première vérité est que la légalité et la légitimité de la candidature du Président Alassane ne souffre d’aucun doute parce que le juge des élections qui demeure le Conseil constitutionnel les a reconnues.

Concernant la deuxième vérité, il a indiqué le Président Ouattara avait été clair dans une interview à un magazine parisien que la Côte d’Ivoire a connu un redressement spectaculaire et donc il ne laisserait pas des prédateurs sans foi ni loi anéantir tout ce qui a été fait.

Quant à la troisième vérité, dit-il, dans dans le domaine des libertés, le Président Alassane Ouattara regarde son bilan la tête haute et par son éducation familiale, sociale, académique et ses choix politiques, ne saurait être un dictateur.

Pour conclure, sur la quatrième vérité, le gouvernement ivoirien a pris toutes les dispositions pour la tenue, dans la paix, de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

(AIP)

sdaf/cmas

Dans la même catégorie