GNA Seven confirmed dead as two-storey building collapses in central Nigeria GNA Burundi to immunize health agents on borders to counter Ebola GNA Half of population in Sub-Saharan Africa to subscribe to mobile services by 2025: report GNA Membership milestone is world’s vote of confidence in AIIB APS VÉLINGARA : LA PREMIÈRE PIERRE D’UN POSTE DE SANTÉ DE 137 MILLIONS CFA POSÉE À NÉMA TABA APS THIÈS : 55 OFFICIERS DE LA 37-ÈME PROMOTION DE L’ENOA REÇOIVENT LEURS ÉPAULETTES APS SCEPTIQUE AU DÉPART, LE DTN APPLAUDIT L’ÉLARGISSEMENT DE LA CAN À 24 APS CAN 2019 : LES LIONS ONT GAGNÉ LE RESPECT DES FENNECS, SELON LE DTN APS TOUBA : LA SENSIBILISATION ET LA CONCERTATION POUR L’APPLICATION DES INTERDITS DU KHALIFE DES MOURIDES AGP Cameroun/CAN 2019 : le ministre des Sports annonce le limogeage de Clarence Seedorf

Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj)


  16 Juin      24        Arts & Cultures (2576),

   

Tan-Tan, 16/06/2019 (MAP) – Le Mousem de Tan-Tan, qui est à sa quinzième édition, ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert où règnent les valeurs de coexistence et de tolérance, a souligné samedi le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj.

S’exprimant lors de l’ouverture de cet évènement organisé par la Fondation Al Mouggar du 14 au 19 juin, sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, le ministre a indiqué que ce rassemblement culturel offre aussi l’occasion de mettre en avant les valeurs promues à la Place de la Paix et de la Tolérance, lesquelles ont toujours marqué l’esprit et la mémoire des habitants du désert.

Attaché à ses traditions et à son authenticité, le Moussem de Tan-Tan s’est développé, au fil des ans, pour devenir une plateforme incontournable accueillant un nombre de personnalités de renommée internationale, ainsi que plusieurs hôtes en provenance de diverses régions du Royaume, a-t-il fait remarquer, saluant à cet égard le choix de la Mauritanie comme invitée d’honneur de cette édition.

En outre, M. Laaraj a rappelé que le terme Almouggar (rassemblement) fait référence à des valeurs de cohabitation, de tolérance, de générosité et de coopération constructive, mettant l’accent sur l’importance de cette signification dans la conjoncture mondiale actuelle.

Par ailleurs, il a noté que le ministère « poursuivra la mise en œuvre de la politique de sauvegarde des différents aspects du patrimoine culturel national pour les intégrer dans le processus de développement », ajoutant que le département s’emploie aussi à l’application de la composante culturelle dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud, lancé par SM le Roi.

De son côté, le ministre mauritanien de la Culture, de l’artisanat et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Sidi Mohamed Ould Maham, a fait savoir que le Royaume du Maroc sera l’invité d’honneur du Festival des anciennes villes, prévu en novembre prochain à Chenguit, sur invitation du président de la République islamique de Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Sur un autre registre, M. Ould Maham a noté que l’espace multiculturel du désert, marqué par son climat rigoureux, avait contribué à la l’émergence d’un patrimoine culturel et civilisationnel singulier.

Par ailleurs, il s’est félicité de l’excellence des relations historiques liant la Mauritanie et le Royaume, ainsi que de « l’interaction positive » entre les deux pays.

Pour sa part, le président de la Fondation Almouggar, Mohamed Fadel Benyaich, a fait observer que le Moussem de Tan-Tan s’impose désormais comme une plateforme d’échange unique aux échelles régionale, continentale et mondiale, relevant que cette manifestation est l’occasion de célébrer le patrimoine sahraoui dans toutes facettes et formes.

Il a aussi exprimé le souci de la Fondation d’accompagner toute initiative visant à sauvegarder et à faire connaitre ce patrimoine sur les plans local, national, régional et international.

Dans ce cadre, il a rappelé la participation de la Fondation Almouggar, en tant que partenaire de l’Association Ribat Al-Fath, aux 6ème et 7ème éditions du festival italo-marocain en vue de présenter aux investisseurs européens et à la diaspora marocaine les atouts économiques dont dispose la région de Guelmim-Oued Noun, outre les opportunités d’investissement, notamment dans la province de Tan-Tan.

Le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a pis part à la cérémonie d’ouverture du Moussem de Tan-Tan, à la tête d’une importante délégation gouvernementale composée du ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Mohamed Sajid, du ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj, ainsi que la secrétaire d’État chargée de l’Artisanat et de l’Économie sociale, Jamila El Moussali.

L’édition 2019 de cet événement promet une programmation riche et variée avec diverses activités patrimoniales, culturelles, sportives, artistiques et socio-économiques. Au menu figurent des spectacles folkloriques, des séminaires et des soirées artistiques et musicales.

Elle est marquée par l’organisation d’un carnaval avec la participation de troupes locales, nationales et internationales, ainsi qu’une exposition de photographies sur le Moussem de Tan-Tan et des soirées dédiées à la poésie.

Cette manifestation connait, aussi, la participation des Emirats arabes unis (EAU) à travers un pavillon géré par le comité de gestion des festivals et programmes culturels et patrimoniaux d’Abou Dhabi, en coopération avec plusieurs institutions et organes chargés de la préservation du patrimoine culturel.

Classé en 2005 par l’UNESCO « Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité » et inscrit également en 2008 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité, le Moussem de Tan-Tan se veut un témoignage vivant sur la préservation et la promotion du patrimoine immatériel, perpétuant ainsi une longue tradition et un lien profond avec les régions du Sud du Royaume, ses origines et coutumes.

Dans la même catégorie