GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Le Niger ferme ses frontières et suspend toutes transactions commerciales et économiques avec le Mali


  20 Août      15        Politique (11370),

   

NIAMEY, 20 Août (ANP) – Le Gouvernement du Niger a décidé, le mercredi 19 Août 2020, de la fermeture de toutes ses frontières aériennes et terrestres et de la suspension de toutes les transactions commerciales et économiques avec le Mali, a appris l’ANP d’un communiqué officiel.

Selon ce communiqué, cette décision fait suite à celle prise par la CEDEAO, au lendemain du coup d’Etat contre le régime de Ibrahim Boubacar Keita, de suspendre le Mali de tous ses organes de décision et de lui fermer toutes ses frontières aériennes et terrestres, ainsi que l’arrêt de tous les flux et transactions économiques, commerciales et financières avec ses Etats membres.

Le Mali, note-t-on, est dirigé, depuis le mardi 18 Août 2020, par le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), un groupe d’officiers des forces armées du pays qui a décidé de renverser le régime démocratique du Président Ibrahim Boubacar Keita, qu’ils ont contraint à démissionner.

Ils ont proposé une transition civile de neuf (9) mois avec toutes les forces vives de la Nation malienne. Mais la communauté internationale condamne leur action et demande le rétablissement de l’ordre constitutionnel normal.

Dans la même catégorie