MAP Le Groupe OCP finaliste du prestigieux Prix Franz Edelman 2021 ACP Isiro : le ministre provincial de l’Environnement donne de nouvelles orientations aux exploitants artisanaux de bois pour l’an 2021 ACP Un projet de 52.000 hectares de plantations pour la relance des produits agricoles d’exportation à travers le pays AIP Côte d’Ivoire-AIP/Météo : Cellules orageuses avec possibilité de pluie dans l’après-midi de ce lundi AIP La Côte d’Ivoire prend la tête du comité de validation des candidatures des membres affiliés à l’OMT ACP Le DG de l’ONAPAC dénonce le non payement des frais de prestation sur les produits agricoles par les membres de la FEC AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La chambre des chefs traditionnels soutient la mission du ministre de la réconciliation AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’URPCI renouvelle ses organes les 29 et 30 janvier à Divo AIP Rectificatif!!! La mairie de Bonoua engagée à trouver une solutions aux eaux usées des entreprises industrielles locales ACP Union Sacrée de la nation : le CASC et la NSCC en séance de travail ce mardi pour permettre à la société civile d’apporter sa contribution

Le Pabps a besoin des réformes nécessaires pour donner au pays sa vocation de transit


  9 Janvier      21        Société (27389),

   

Brazzaville, 09 Janvier (ACI) – Le Port autonome de Brazzaville et ports secondaires (Pabps) a besoin des réformes nécessaires pour permettre au Congo de réaliser effectivement sa vocation de pays de transit et de la chaîne trans-congolaise de transport, a déclaré, le nouveau directeur de cette entreprise, M. Daniel Molongandzeyi.

Le Pabps est une entreprise qui connaît des grandes difficultés, a-t-il dit, soulignant que « n’eut été la subvention d’investissement relative à l’acquisition des grues par l’Union européenne comptabilisée en 2019, le capital social du Pabps serait totalement consommé par les pertes cumulatives qui se chiffrent au 31 décembre 2019, à la somme de – 4 milliards 35 millions de Fcfa ».

M. Molongandzeyi qui s’exprimait lors de la cérémonie de sa prise de fonction, a exhorté le conseil d’administration, l’ensemble du personnel et la tutelle à se mobiliser pour engager des réformes nécessaires afin d’inverser cette situation représentant un défi. Les résultats négatifs qui caractérisent cette tendance ont été présentés par quelques rubriques des états financiers de 2017, 2018 et 2019 et certifiés par des commissaires aux comptes et approuvés par le conseil d’administration.

Pour sortir la structure de la zone d’ombre qu’elle traverse actuellement, il compte sur la vision et la détermination du ministère en charge des transports et du Conseil d’administration afin que les activités, l’image, la situation financière et comptable du Pabps évoluent dans le bon sens pour le développement du pays, a fait savoir M. Molongandzeyi nommé le 24 décembre 2020 par le Conseil des ministres.

Aussi, le nouveau directeur du Pabps a invité l’ensemble du personnel à constituer un front commun pour redresser cette entreprise, à travailler pour un même objectif celui du développement et de la pérennisation des activités du Pabps.

«A travers ce redressement et ce développement, le personnel retraité trouvera des signaux positifs pour sa pension auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) ». Selon lui, l’Etat gagnera non seulement à travers le payement régulier des impôts, mais à travers la distribution des bénéfices que va réaliser la société en tant qu’actionnaire unique. De même que la qualité des services sera améliorée pour satisfaire et fidéliser la clientèle.

Au cours de cette cérémonie, il a pris l’engagement de visiter l’ensemble des sites portuaires et d’échanger avec les partenaires sociaux, les travailleurs et les représentants des autres départements de la circonscription territoriale du port. Ces échanges et concertations seront sanctionnés par une feuille de route assortie des résultats à atteindre dans un cadre temporel bien définie, a-t-il expliqué.

Expert-comptable et contrôleur de gestion, M. Molongandzeyi fut directeur générale de l’intégration. Il remplace à ce poste, M. Sébastien Rachel Yoa appelé à d’autres fonctions. La cérémonie de passation de service a été présidée par le directeur de cabinet du ministère de tutelle, M. Ferdinand Likouka.

Dans la même catégorie