APS AVIGNON OFFRE UN BUS ET DEUX BENNES À DIOURBEL MAP CGEM: La Commission Afrique voit le jour GNA We believe in you » – GBA to Duke Micah GNA Former President Rawlings’ mother passes on ANG Especial 24 de Setembro/Guiné-Bissau celebra hoje 47 anos da independência AGP Gabon: Le gouvernement invité à mettre en place des programmes d’appui à la transformation de l’Agriculture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat : Alassane Ouattara attendu vendredi à Zuénoula AIP Côte d’Ivoire-AIP/L’OIF lance des cours en ligne gratuits pour les créateurs de mode AIP Côte d’Ivoire-AIP/Visite d’Etat dans la Marahoué: le président Ouattara est arrivé à Sinfra pour son premier meeting ANG Covid-19/ Namíbia será primeiro país africano a utilizar cães na detecção da doença

Le préfet d’Abidjan échange avec les chefs des communautés pour la préservation de la paix


  25 Août      4        Politique (11333),

   

Abidjan, 25 août 2020 (AIP)-Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, a échangé mardi 25 août 2020 avec les chefs de communautés du district autonome en vue de la préservation de la paix à deux mois de l’élection présidentielle 2020.

Face aux tensions qui ont occasionné déjà des morts, des blessés et la destruction des biens publics et privés, il urge de mener une sensibilisation auprès des populations pour aplanir les différentes positions en appelant à l’implication des chefs de communautés, a déclaré l’autorité préfectorale.

Selon Toh Bi Irié, la ville d’Abidjan concentrant toutes les communautés du pays, il est important d’anticiper tout dérapage, en passant des messages de paix et de cohésion à toutes les communautés tant nationales que non nationales pour qu’elles puissent continuer de vivre en paix.

Après un moment d’échanges, le préfet s’est dit satisfait de l’engagement pris par les chefs de passer le message de paix, de parler à leur jeunesse, aux hommes politiques et d’identifier les problèmes de tension entre communautés.

Le préfet Toh Bi Irié a promis rencontrer très prochainement les maires du district d’Abidjan pour leur demander de se joindre et d’appuyer cette initiative.

La tension socio-politique est tendue suite à la déclaration de candidature du Président Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Pour l’opposition, cette candidature n’est pas conforme à la constitution de 2016 alors que de son côté, le Président Alassane Ouattara estimant que la Côte d’Ivoire s’est dotée d’une nouvelle loi fondamentale qui « remet le compteur à zéro pour tout le monde, y compris le chef de l’Etat » qui peut se présenter à un nouveau scrutin présidentiel.

Face à cette situation, le gouvernement, dans une réunion du conseil des ministres du 19 août, a décidé de la suspension des manifestations sur les voies publiques jusqu’au 15 septembre 2020, à l’exception des enceintes closes ou des espaces dédiés sécurisés où des réunions ou regroupements ont autorisés.

(AIP)

Dans la même catégorie